Développement : Ikea ne craint (presque) pas la crise

|
Mikael Ohlsson PDG d’IKEA
Mikael Ohlsson PDG d’IKEA

S'il n'y avait ce ralentissement en France - son troisième marché, où il se murmure qu'Ikea enregistre son premier (léger) recul -, l'exercice 2012 du géant mondial du meuble serait parfait. Entre le 1er septembre 2011 et le 21 août 2012, son chiffre d'affaires a augmenté de 9,5%, à 27 Mrds € (+ 4,6% à parc constant) pour un bénéfice net en hausse de 8%, à 3,2 Mrds €. Soit une marge nette de 11,8% ! Et ce n'est qu'un début. Mikael Ohlsson, président et CEO du géant suédois, vise entre 45 et 50 Mrds € de CA en 2020 avec un parc de 500 magasins, contre 298 aujourd'hui. Un rythme d'ouvertures très élevé comparé aux 11 nouveaux magasins, seulement, qui ont été ouverts en 2012. Cette croissance reposera sur de nouveaux pays (Inde, Serbie, Croatie et Corée du Sud sont dans les tuyaux) et une constante diminution des coûts et des prix. Ces derniers ont baissé de plus de 20% au cours des dix dernières années, dont 2,6% en 2011 et 0,8% en 2012.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2259

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous