Devenir numéro 3 des smartphones en France, l’objectif de Huawei pour 2016

|

Après le lancement mondial des P9 et P9 Plus à Londres le 6 avril dernier, Huawei a présenté à Paris ses nouveautés produit à la Cour du Marais, jeudi 28 avril 2016. L’occasion pour le fabricant chinois de préciser ses ambitions, en particulier sur le marché français.

Huawei P9 Leica
Huawei P9 Leica© Huawei
Ce qu'il faut retenir de Huawei
• Un CA de 54,6 milliards d'€ en 2015, en croissance de 35,5%
• Troisième fabricant d'appareils mobiles dans le monde
• 4,9% de part de marché en valeur en France

Après Londres, Paris ! Pour la soirée de lancement de la collection 2016 de ses produits, qui s’est tenue le jeudi 28 avril 2016 dans la Cour du Marais, Huawei a principalement évoqué ses ambitions sur le marché français par la voix de Vincent Pang, Président de Huawei pour l’Europe occidentale. Le fabricant chinois high-tech, qui affiche un chiffre d'affaires de 54,6 milliards d'euros en 2015 (+35,5%), a organisé un événement pour présenter son tout dernier smartphone, le P9, dont la commercialisation débute aujourd’hui vendredi 29 avril dans l’Hexagone. "Le P9 est un produit emblématique pour développer la marque en France", précise Denis Morel, Vice-Président de Huawei Consumer BG France. Car sur ce marché, Huawei a de grandes ambitions, dont celle d’atteindre 10% de parts de marché et de devenir le numéro 3 en France. Aujourd’hui, sa part de marché en valeur dans les ventes de smartphones tourne autour de 4,9%, derrière Samsung, Apple et Sony.

Le P9 à l’assaut des smartphones premium
Pour ce faire, Huawei compte bien sûr sur le P9, qui vient clairement concurrencer le Samsung Galaxy S7 et l’iPhone 7 avec un atout certain, son prix : à 549 euros, plus élevé que les précédents smartphones de la marque, il reste légèrement inférieur à celui de ses principaux concurrents. Le partenariat avec la marque allemande Leica (qui a conçu le double module caméra RVB et caméra monochrome) renforce l’image premium du P9 et de sa version Plus tout en le différenciant des autres smartphones du marché. A noter que Huawei a souhaité mettre en avant l’excellence technologique française en ouvrant son propre centre de R&D à Sophia Antipolis, près de Nice. Celui-ci a élaboré le processeur de traitement d’image (ISP) dual-core, tant sur son architecture que sur son développement. Cette "obsession pour le design et la technologie", selon les termes employés par Vincent Vantilcke, directeur marketing Huawei France, positionne le P9 comme un smartphone haut de gamme, avec de vraies innovations et un design soigné.

Un déficit de notoriété en France
Si le numéro 3 mondial est également très bien positionné sur certains marchés nationaux, comme l’Espagne, l’Italie, ou encore l’Allemagne, il reste à la traîne sur le marché français. Historiquement présent en grande distribution, le fabricant fait pourtant face un certain manque de visibilité malgré une présence dans plus de 7 000 points de vente. Au niveau mondial, Huawei affiche un taux de notoriété de 76%, tandis qu’en France, celui-ci s’élève à 44%. "Il y a eu beaucoup d’investissements, notamment plurimedias, autour du lancement du P9", poursuit Denis Morel. Pour incarner le smartphone, le spécialiste high-tech a par ailleurs fait appel à des ambassadeurs de renommée mondiale, les acteurs Scarlett Johansson et Henry Cavill, qui seront présents "sur l’ensemble des plans de communication", y compris en télévision dès la fin du mois en France.

Côté distribution, le fabricant va s’appuyer sur les opérateurs et les grandes surfaces spécialisées, avec une exposition shop-in-shop via des corners. L’occasion pour Huawei de monter également en gamme sur les services et de valoriser son écosystème de produits conçus autour de ses smartphones, comme la Huawei Watch. "Nous avons un travail à faire sur la visibilité en points de vente", reconnaît Denis Morel.

D’autres perspectives sur le B to B
Huawei met de solides moyens au service de ses ambitions, mais parviendra-il à les atteindre, alors que le marché va connaître un certain ralentissement ? Si l’année 2015 a été plus que satisfaisante en termes de croissance, on se souvient qu’en France, les objectifs affichés étaient sensiblement les mêmes, sans néanmoins le soutien d’un plan media. Mais la phase de précommande du P9, qui s’est achevée le 28 avril 2016, est pour l’instant satisfaisante. Selon le fabricant, il est commandé 9 fois plus de P9 que de P8, son smartphone lancé en avril 2015. Troisième fabricant d'appareils mobiles dans le monde avec 108 millions d’unités vendues en 2015, la société est également présente sur d’autres marchés. Le lancement de son MateBook, à l’occasion Mobile World Congress 2016, a été bien accueilli. "Nous voyons de grandes opportunités dans le secteur BtoB car il y a une très forte demande des entreprises", ajoute Denis Morel. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message