Diaporama : Le catalogue Ikea, entre images de synthèse et organisation industrielle

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Véritable ville dans la ville, les studios photo dédiés au catalogue Ikea occupent près de 9 000 m². Mais, stupeur depuis quelques jours : le suédois a de plus en plus recours aux images de synthèse, qui représentent près de 75% de l’édition 2015. De quoi créer ou agencer les pièces de la maison beaucoup plus rapidement que dans la réalité. Et  pour moins cher.  

Le catalogue Ikea est souvent une histoire de chiffres. Diffusé chaque année à environ 210 millions d’unités dans le monde, avec plus de 60 versions et langages différents (dont une rien que pour le magasin suédois d’Haparanda et son dialecte particulier), c’est une machine de guerre.  « Le catalogue est un élément central de la stratégie de l'entreprise », indique t-on d’ailleurs au siège d’Ikea Communications, en charge de la réalisation de l’ouvrage. Sur 8800 m², dans la ville suédoise d’Almhült, une armée de photographes et de décorateurs s’affaire pour prendre 20 000 photos par an, avec 59 pièces différentes qui peuvent être recréées en même temps. Mais un autre chiffre interpelle sur le catalogue, et suscite l’étonnement depuis plusieurs jours. L’édition 2015 serait en effet réalisée à 75% avec des images de synthèse.

Ce procédé permet, grâce aux modélisations de meubles et accessoires en 3D, de récréer des pièces à vivre directement sur ordinateur, sans avoir besoin de passer impérativement par la case de la prise de photos. Sur la gamme des cuisines, dont l’agencement est extrêmement fluctuant d’un pays à l’autre (et donc dans les catalogues), l’utilisation d’images de synthèse permet de moduler les mises en scène beaucoup plus simplement, tout en mobilisant moins de personnel et de matériel. Ce qui évidemment, coûte moins cher au final, et offre plus de souplesse. Le site CGSociety, destiné aux spécialistes de la création digitale, a récemment réalisé une interview très intéressante du directeur technologique d’Ikea Communications AB (qui édite le fameux catalogue) Martin Enthed.

 

Un stock de 25 000 produits et vues en images de synthèse

Ce dernier indique qu’Ikea bascule progressivement de la photo classique vers le rendu 3D depuis 2004, avec une première image de synthèse publiée dans le catalogue en 2006, la chaise « Bertil ». Aujourd’hui, la base de données photos (ou plutôt d’images de synthèse) atteint 25 000 modèles, avec une résolution de 4000x4000 pixels, ce qui permet d’agrandir les visuels ou de les imprimer en grand format en magasin sans s’apercevoir de la supercherie. « Même si la plupart ne sont jamais utilisés que sur le site web, ils ont tous la capacité d'être imprimés à très haute résolution", précise Martin Enthed. Pour traiter ce flot d’images en 3D, très gourmands en capacités informatiques, Ikea a mis au point un réseau qui utilise la puissance de calcul de tous les ordinateurs disponibles, qu’il s’agisse du commercial, du service des achats ou autres. Dès qu’un ordinateur est inutilisé, sa capacité de travail est mise au service du rendu des images en 3D.

Lorsque LSA a visité les studios photo en juillet dernier, une responsable d’Ikea donnait quelques astuces pour repérer ces images de synthèse, noyées dans de véritables prises de vues : les tissus (serviettes, linge, vêtements) et miroirs ayant un rendu très difficile à recréer et à imiter, leur présence indique la plupart du temps qu’il s’agit de véritables photos…ou de parties de vrais clichés mélangées à des images de synthèse. De quoi brouiller les frontières entre réalité et fiction. Mais une nouvelle fois, Ikea réussi indirectement à faire parler de sa marque et de son catalogue iconique. Tellement iconique qu’il se compare même, avec une grosse pointe d’humour, à l’iPad d’Apple dans une publicité parodique… Toujours chargé à 100% (contrairement aux tablettes), avec une multitude de photos haute définition, le bookbook, comprenez le catalogue Ikea, veut prouver que le papier a encore de beaux jours devant lui.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA