Digital : quelles sont les marques les plus performantes?

|

Interbrand a élaboré un index pour mesurer l’attractivité digitale des marques. La stratégie en ligne des secteurs de l’habillement, l’alimentaire, la distribution généraliste, et les cosmétiques sont ainsi passés au peigne fin. Et les gagnants sont...

L'Oréal digital
L'Oréal digital© L'Oréal

Quelles sont les marques les plus visibles sur les réseaux sociaux ? Comment mesurer leur impact ? Pour évaluer leur puissance, Interbrand s’est appuyé sur les données de Kantar Media et a sélectionné, dans chaque secteur, le top 10 des marques qui investissent le plus. Ces griffes ont ensuite été analysées durant six mois par la start-up graviT par le prisme de leur audience sur les principaux réseaux sociaux que sont Facebook, Twitter, Google +, Instagram Pinterest et Tumblr (le reach social), le nombre d’interactions suscitées suite à ces contenus générés en ligne (l’engagement) et la visibilité constatée sur le moteur de recherche Google. Ces données quantitatives ont été confrontées à la concurrence. Sur une base 100, l’index permet ainsi de dégager les marques les plus fortes des moins performantes pour chaque secteur donné.

Les marques-produits dominent l’alimentaire, Orangina en tête

Orangina, Coca-Cola et Nutella constituent le podium de l’alimentaire. Derrière ce trio se cachent deux stratégies web bien distinctes. « D’un côté, nous avons des marques qui communiquent essentiellement sur les réseaux sociaux que sont Orangina et Coca-Cola, de l’autre, Nutella, qui capitalise essentiellement sur son  site web pour s’exprimer et répondre aux consommateurs », compare Adrien Fortabat, directeur brand strategy au sein d’Interbrand.

TOP 5 des marques alimentaires les plus puissantes dans le digital

Les investissements publicitaires corrélés aux performances des distributeurs

Chez les distributeurs, les sommes dépensées dans les medias expliquent peu ou prou les résultats constatés sur le digital. Ainsi, Carrefour reste en tête suivi de Lidl, qui poursuit sa percée impressionnante engagée en 2012 pour sortir du hard discount.

Top 5 de la distribution dans le digital :

L’Oréal écrase la concurrence dans les cosmétiques

Dans le secteur des cosmétiques, c’est sans surprise L’Oréal qui domine ce marché. D’abord avec sa marque L’Oréal Paris, mais aussi avec Maybelline (2ème) Garnier (3ème) et Lancôme (5ème). Seul le luxe semble lui tenir tête, avec Chanel qui se glisse à la quatrième marche de ce top 5. « Le groupe a réalisé un effort remarquable sur le digital en s’ancrant dans le quotidien de ses consommateurs » commente encore Interbrand.

Top 5 des cosmétiques

Le textile marqué par une absente

Difficile de d’analyser le top 5 de l’habillement où le leader, Zara, figure aux abonnés absents. La raison est simple, l’enseigne espagnole du groupe Inditex rayonne malgréune présence a minima en publicité et sur la Toile… Zara France, acrif sur Instagram, n’a pas publié sur sa page Facebook depuis 2010 ! La première marche de ce secteur revient donc à H&M. A noter la deuxième remarquée de IKKS, très forte en termes d’engagement sur Instagram et Facebook notamment. Celio, plus puissant en termes de visibilité sur le moteur de recherche Google, arrive au troisième rang devant Levi’s et Longchamp.

Top 5 des enseignes de textile les plus performantes dans le digital

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message