Marchés

Dim licencie en France

|

Dim s'apprête à supprimer 265 emplois en France, dont 165 rien qu'à Autun, en Saône-et-Loire.

Dim va mal et va supprimer quelque 265 emplois en France.
Dim va mal et va supprimer quelque 265 emplois en France.

DBApparel, fabricant de sous-vêtements exploitant les marques Dim, Playtex, ou encore Wonderbra prévoit de supprimer 600 postes en Europe, dont 265 chez Dim en France, la plupart – 165 – à Autun et Saône-et-Loire.

Difficultés structurelles

Le groupe textile américain HanesBrands (HBI) qui a racheté DBApparel en septembre 2014, confirmant l’information, évoque un « plan visant à restaurer sa compétitivité » et à « soutenir ses marques clés », mises à mal par des « difficultés structurelles », telles « un contexte économique défavorable », la « faiblesse de l'euro » ou encore « un environnement concurrentiel plus difficile ».

Moins de départs au final?

Pour autant, le groupe se dit « confiant » dans le fait qu'un nombre « significativement plus faible de salariés serait affecté au final », grâce aux créations de postes annoncées en parallèle (99 de source syndicale), aux mesures de départs volontaires et autres départs anticipés à la retraite.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter