Marchés

Dirk Van de Put va remplacer Irene Rosenfeld à la tête de Mondelez

|

L'emblématique Irene Rosenfeld, qui avait créé Mondelez en 2012, a annoncé qu'elle passerait la main en novembre à l'actuel PDG des frites McCain.

Dirk Van de Put prendra la direction de Mondelez en novembre 2017
Dirk Van de Put prendra la direction de Mondelez en novembre 2017© Mondelez

La patronne du groupe agroalimentaire américain quittera ses fonctions en novembre. Mondelez, qui regroupe notamment les marques Milka, Toblerone, Oréo, Lu, Côte d'Or, sera alors confié à Dirk Van de Put, actuellement PDG des frites McCain.

En 2010 lorsqu'elle dirigeait Kraft, Irene Rosenfeld avait racheté Cadbury puis, en 2012, réalisé un spin-off de la biscuiterie et des chocolats et pris la tête de cette nouvelle entité, Mondelez. Cinq ans plus tard, sa capitalisation a doublé pour dépasser aujourd'hui 65 milliards de dollars.

Toutefois le groupe, qui fait face à une mutation des habitudes de consommation alimentaire des Américains qui se détournent des snacks, a récemment enregistré de mauvais résultats. Et a, de plus, échoué à fusionner avec le chocolatier américain Hershey. Depuis, deux actionnaires activistes (Nelson Peltz de Trian et Bill Ackman de Pershing Square Capital) cherchaient un successeur à la dirigeante.

Vers une réunification ?

Enfin, s'il a beaucoup réduit ses coûts ces dernières années en fermant une quarantaine d'usines, Mondelez reste identifié comme une proie dans le contexte actuel de consolidation du secteur. Le prédateur le plus probable ? Kraft qui, dépité par l'échec de sa tentative d'OPA sur Unilever, se rabattrait bien sur les anciennes marques de son portefeuille.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message