DISTREE#Connect : six start-up récompensées par le Smart Tech Show

|

Pour sa 3e édition, le salon DISTREE#Connect, organisé par Infopro Digital, groupe auquel appartient LSA, a salué les innovations connectées de six start-up de l’Internet des Objets, le 25 avril, au Carrousel du Louvre, à Paris. Les jeunes pousses ont été sélectionnées par un jury de journalistes spécialisées. Elles ont pu ensuite présenter leurs solutions devant un parterre de distributeurs, journalistes et experts.

Start-Up
Start-Up © vege - Fotolia

Le coup de cœur du jury

Marre de voir vos plantes mourir ? Still Human a mis au point Biom, un pot de fleurs connecté qui transforme le végétal en véritable cyborg. Grâce à une diode lumineuse, la plante va pouvoir signaler ses besoins en eau, lumière ou terre plus riche. L’utilisateur va suivre l’évolution de sa plante via une application. Si les femmes de 35 à 65 ans sont son cœur de cible, Still Human, lancé début 2015, vise la grande majorité des Français qui avouent ne pas avoir la main verte.

L’interphone connecté de Fenotek

La start-up aixoise a mis au point un interphone vidéo qui permet à son propriétaire d’engager la discussion et de répondre directement via une application. Grâce à Hi !, Fenotek entend faciliter la vie de ses utilisateurs, pour réceptionner une livraison, ouvrir à distance la porte d’un appartement, vérifier les allées et venues ou se protéger des cambriolages. L’interphone est disponible en précommande pour 349 €, avec une livraison prévue cet été.

Elvie rend ludique la rééducation périnéale

Les Britanniques d’Elvie ont choisi de connecter la rééducation périnéale des femmes à la suite de l’accouchement. Leur petit objet connecté leur propose des exercices simples à suivre depuis leur smartphone. Sous forme de jeu, l’application leur permet aussi de suivre leur progression. Ce produit très innovant a été mis au point par un ingénieur en chef de chez Dyson et l’un des fondateurs de Jawbone, Alexander Asseiley. Elvie est déjà commercialisé en ligne pour 199 €.

La « Nespresso »du chat

Julie Leleu, l’une des cofondatrices de Catspad, est venue présenter ce qu’elle nomme « la Nespresso » du chat ». Ce distributeur de croquettes et d’eau connecté gère les besoins quotidiens du chat et s’adapte aux besoins de l’animal. Celui-ci va pouvoir effectuer les dix à quinze repas journaliers qui lui sont nécessaires contre les deux habituellement proposés par son maître. Le propriétaire peut aussi suivre la forme de son chat via une application. Le produit est disponible en précommande pour 239 €.

ISKN donne vie numérique aux créations sur papier

La start-up grenobloise ISKN a mis au point une tablette de dessin ingénieuse. Cette dernière permet de transposer les créations réalisées sur papier en version numérique. Avec la tablette Slate 2 et son crayon ou stylo préféré équipé d’une simple bague, l’utilisateur va voir sa création reproduite directement sur l’ordinateur sans perdre la sensation du dessin sur papier. Le produit, déjà commercialisé pour 169 €, devrait faciliter la vie des créatifs.

Clotoo investit la manufacture collaborative

La start-up grenobloise Clotoo a mis au point un réseau d’imprimante 3D à destination des PME, qui vont pouvoir imprimer des petites séries et des prototypes. Clotoo donne accès à des designers qui vont mettre leur savoir-faire au service de ces entreprises. Rémy Oliel, cofondateur de la jeune pousse, estime aussi que « dans la bataille contre Amazon, imprimer un objet en très peu de temps, c’est une manière pour les retailers de proposer du vrai crosscanal à leurs clients ».

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2459

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous