Trophées 2014 de l'innovation

Qui sont les champions de l'innovation en 2014 ? Retrouvez tous les gagnants des Trophées LSA 2014 de l'innovation, catégorie par catégorie : Alimentaire, Non alimentaire, Métiers et Personnalités de l'année. Découvrez également le meilleur de la soirée de remise de prix qui s'est tenue le 17 décembre 2014 Salle Wagram à Paris.

Distributeur alimentaire : Georges Plassat remet Carrefour sur les bons rails

|

Dossier En deux ans, l’ex-dirigeant de Casino et de Vivarte a réussi à redresser un numéro deux mondial de la distribution qui semblait à la dérive.

Georges Plassat, PDG de Carrefour

Quel retour! Intronisé PDG de Carrefour en juin 2012, Georges Plassat, 65 ans, peut se targuer d’un bilan flatteur. À son arrivée, la France, vaisseau amiral du groupe, enchaînait les pertes de part de marché, talonné par Leclerc, à quelques dixièmes de point et fort d’une supériorité flagrante sur le terrain des prix. Aujourd’hui, plus rien de tout cela. Leclerc est de nouveau distancé, grâce, notamment, au rachat de Dia France – dont Lars Olofsson, prédécesseur décrié de Georges Plassat, s’était délesté deux ans plus tôt... Une acquisition au prix fort, disent ses détracteurs, 600 millions d’euros. Certes, mais Georges Plassat a toujours défendu la nécessité d’un marché domestique fort pour remettre le groupe sur de bons rails. Et si son pari de faire passer le réseau de Dia France d’une chaîne de soft-discount en une filiale de magasins de proximité beaucoup plus profitable se réalise, on ne pourra qu’applaudir. Surtout, quel symbole ! Carrefour a emporté Dia au nez et à la barbe du grand rival Casino, dirigé par l’ex-patron de Georges Plassat, Jean-Charles Naouri, que l’on disait favori.

Du terrain à la Bourse

Car c’est aussi là que « l’effet Plassat » s’est fait sentir, sur le terrain. À peine arrivé, il a accéléré les plans de rénovation des hypers et des supers français, réorganisé le back-office et les achats du groupe en les confiant à un homme de confiance, Patrice Zygband, et validé le projet de logistique multiformat Caravelle, qui doit, entre autres, permettre d’économiser plusieurs centaines de millions d’euros. « Ce Trophée, c’est surtout la récompense du travail des collaborateurs de l’entreprise», considère Georges Plassat, qui refuse de tirer la couverture à lui. Pas étonnant de la part d’un manager dont l’une des plus grandes satisfactions est de « visiter un magasin bien tenu, avec des gens qui prennent plaisir à faire leur métier », assure son entourage. Un dirigeant qui s’est aussi assagi, faisant preuve d’une patience qu’on ne lui supposait pas, notamment pour recomposer ses équipes. Un patron à l’ancienne, Georges Plassat? Pas seulement, c’est aussi un brillant financier qui compte, parmi ses belles réalisations, la vente de la filiale colombienne au prix fort de 2 milliards d’euros. Mais, surtout, la création d’une structure immobilière solide, Carmila, pour enfin valoriser les actifs du groupe dans ce domaine. La Bourse a aimé. Depuis sa nomination au poste de PDG, le cours a grimpé de 73,5%.

Ce Trophée, c’est surtout la récompense du travail des collaborateurs de l’entreprise.

Georges Plassat, PDG de Carrefour

 

EN DATES

  • 2 avril 2012 Rejoint Carrefour comme directeur général délégué
  • 18 juin 2012 Nommé PDG du groupe Carrefour
  • 19 octobre 2012 Vente de Carrefour Colombie
  • 27 mars 2013 Carrefour officialise la nouvelle organisation de la filiale française, avec Noël Prioux à sa tête
  • 16 avril 2014 Naissance de Carmila, qui regroupe plus de 160 centres commerciaux attenant aux hypermarchés Carrefour en France, en Espagne et en Italie
  • 20 juin 2014 Annonce du rachat de 800 magasins de Dia France

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter