Distributeurs : de l’entrepôt au magasin, comment réussir les fêtes de fin d’années ? [Tribune]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

TRIBUNE D'EXPERTS Les périodes de fin d’année sont toujours un temps fort pour les distributeurs, et demandent bien souvent une adaptation dans les process. Mark Thomson, Retail Industry Director chez Zebra Technologies, a identifié trois tendances qui façonnent le commerce de demain.  

Mark Thomson
Mark Thomson© Graham Reading
Nous entrons dans une ère où les capteurs, les réseaux  et les appareils toujours plus intelligents fournissent des quantités de données en temps réel.  A mesure que le secteur du commerce devient de plus en plus connecté via les clients, les vendeurs mais également l’entrepôt et les boutiques, il paraît évident que l’information en temps réel est la force motrice à l’origine de la révolution du commerce intelligent. Des solutions innovantes permettent aux professionnels de la distribution et du commerce de détail de disposer de la visibilité requise sur leur produit, leur stock afin de mettre en œuvre des stratégies commerciales centrées sur l’expérience client peu importe l’environnement en magasin ou online. 
 
Relever les challenges de l'afflux logistique    
 
A l’approche des fêtes, les challenges du secteur de la distribution sont nombreux. Le développement du e-commerce a mis une pression énorme sur les distributeurs en particulier sur la gestion des stocks et des retours produits.  A un niveau de vente e-commerce représentant près de 20% des ventes du commerce traditionnel  pour certains secteurs comme le textile, la high-tech ou les jouets (- chiffre FEVAD 2016), l’exécution des commandes en ligne en parallèle de la gestion des stocks en magasin relève du casse-tête pour les distributeurs, en particulier quand il faut en plus gérer les retours produits, et leurs réintroduction dans la chaine d’approvisionnement pour qu’ils soient de nouveaux mis en vente. 
 
En 2015, selon une étude Zebra, 51 % des professionnels interrogés privilégiaient des investissements accrus dans les systèmes de localisation en temps réel, permettant de gérer les stocks et les actifs dans l’ensemble de l’entrepôt. Un chiffre qui à horizon 2020 atteint 76 % montrant ainsi la prise de conscience des professionnels sur la nécessaire adaptation des entrepôts aux besoins du commerce actuel. 
 
Exploiter les technologies mobiles en magasin pour se consacrer à l’accueil des clients  
 
Equiper le vendeur d’un terminal mobile permet de mettre à sa disposition les outils pour répondre sur-le-champ aux questions des clients, d'améliorer la gestion des stocks et de faciliter le retour des produits. Par exemple, un vendeur peut utiliser l'appareil mobile pour lire rapidement une étiquette d'un rayon vide, afin de connaître la disponibilité des stocks et procéder au réapprovisionnement.
 
Les terminaux accélèrent également le traitement des retours, car ils permettent aux vendeurs de rentrer immédiatement les marchandises en stock et de savoir où renouveler les produits en rayon. Ils peuvent également recourir à ces appareils pour traiter les livraisons entrantes dans les plus brefs délais. Ainsi, les commerçants ne seront plus seulement capables de mettre du stock de côté pour les clients, mais ils pourront aussi les avertir que leurs achats en ligne sont disponibles en magasin immédiatement.
 
Utiliser la data pour améliorer l’efficacité en magasin
 
Au-delà de l’équipement des vendeurs, exploiter les technologies mobiles des clients permet d’établir des relations personnalisées, via une application de fidélité ou d'autres interfaces de leur téléphone. Les technologies novatrices, telles que les Beacons et la gestion des logiciels dans le Cloud, facilitent la collecte et l'analyse de ces données permettant ainsi d’améliorer le service client pendant leur visite en magasin et même après. Autre piste d’application des données de localisation, la comparaison des modèles de déplacement et l’analyse du comportement des clients pour déterminer la disposition du magasin et la présentation des produits afin de générer plus de ventes.
 
L’information en temps réel, via la RFID, dont l’adoption est croissante dans l’industrie de la mode, permet quotidiennement aux professionnels  de suivre automatiquement les niveaux de stock mais également le parcours d’un objet à travers la boutique, depuis la réserve, jusqu’aux rayons, de voir les clients se déplacer autour d’eux, et même d’identifier si ces derniers les emmènent aux cabines d’essayage et pour combien de temps.  
 
Ces innovations, et d’autres telles les solutions Cloud et l’analyse des données issues de la  vidéo représentent des opportunités pour les enseignes de distribution : fournir aux équipes les outils dont elles ont besoin pour faire leur travail de manière précise et productive aidera les entreprises à atteindre et même dépasser les attentes des clients et participera à l’expansion du commerce basé sur l’information et la visibilité en temps réel.
 
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des équipements et technologies pour le magasin et de la supply chain des distributeurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA