Marchés

Distributeurs et fabricants d’objets connectés : êtes-vous en phase avec les attentes des Français ?

|

[Infographie] OpinionWay vient de présenter l’étude "Les Français et les Objets Connectés", menée en partenariat avec le salon Distree#ConnectDays qui se tient les 11 et 12 avril 2016 à Paris. Les résultats ont été mis en miroir avec l’avis des distributeurs et fabricants d’objets connectés. L’occasion de mesurer si tous les acteurs sont bien sur la même longueur d’ondes.

Quelle vision les Français ont-ils des objets connectés en 2016 ? Distributeurs et fabricants d’objets connectés ont-ils le même regard ? C’est ce que révèle la dernière étude* OpinionWay, menée en partenariat avec le salon Distree#ConnectDays, qui se tient les 11 et 12 avril 2016 au Carrousel du Louvre à Paris. "Nous avons recueilli l’avis des distributeurs et des fabricants d’objets connectés**  sur les questions posées directement aux Français, sur leur vision que les Français peuvent avoir sur les objets connectés", indique Philippe le Magrez, DG adjoint chez OpinionWay.

[Infographie] Les résulats d'un seul coup d'oeil

Des objets connectés encore méconnus
Premier enseignement : moins d’un Français sur deux affirme bien connaître les objets connectés. Parmi eux, seuls 8% déclarent très bien les connaître. Même constat de la part des distributeurs et des fabricants : 80 % d’entre eux pensent que les Français connaissent plutôt mal les objets connectés…

Sources d’information
Comment les Français ont-ils entendu parler des objets connectés ? Par le bouche-à-oreilles principalement (à 58%), suivi des sites Internet de vente en ligne (55%) et des sites Internet de marques (53%). Seul un Français sur deux indique se rendre en magasin pour regarder les différents produits. Huit distributeurs et fabricants sur 10 citent les mêmes principales sources d’information.

Des objets connectés, pour quoi ?
Au total, 35 % des Français déclarent posséder au moins un objet connecté.  Quant à savoir si les objets connectés seront une révolution, 35% des Français en sont convaincus. Dans une moindre mesure, un peu moins de 49% estiment qu’ils vont se développer mais que ça ne va pas tout bouleverser. Santé, sécurité et énergie/domotique sont les principaux secteurs avec le potentiel les plus intéressants pour les Français. Trois secteurs que les fabricants et distributeurs avaient aussi anticipé comme étant les plus importants aux yeux des Français.

Les bénéfices des objets connectés…
Côté bénéfices, parmi une liste de 10 critères, la surveillance du logement à distance est citée en premier par les Français. Un résultat partagé par 46% des fabricants et 61% des distributeurs. En deuxième et troisième position, arrivent respectivement les alertes en temps réel et le contrôle de la consommation. "Pour que les objets connectés décollent, il faut qu’ils répondent aux attentes des Français. Or, compte tenu de la pression sur les budgets des ménages, les attentes des Français en matière d’objets connectés sont tournés vers les économies qu’ils peuvent leur apporter", explique Philippe le Magrez.

… et leurs inconvénients
Premier inconvénient cité : le prix. Mais c’est à relativiser, selon Philippe le Magrez :  "L’attente numéro  1 des Français, c’est la recherche du bon rapport qualité/prix. Quand on dit que le prix est trop élevé, c’est qu’ils ne voient pas le bénéfice. Ils ne comprennent pas forcément à quoi cela peut servir. Ce prix trop élevé est à relier avec l’usage". Et d’ajouter : "C’est l’ensemble du parcours d’achat qu’il faut analyser pour inciter et amener les individus à s’équiper de tel ou tel objet. C’est là où les distributeurs et les fabricants doivent être présent pour les accompagner". D’où la nécessité d’une communication à la fois didactique de la part des distributeurs et des fabricants.
L’étude révèle également une vraie problématique de l’usage des collectes de données.

Méthodologie
*Étude réalisée auprès d’un échantillon de 1 002 français, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, du 24 au 26 février 2016 pour le grand public.
**Étude réalisée auprès d’un échantillon de 69 distributeurs et de 54 fabricants d’objets connectés. L’échantillon des fabricants et des distributeurs n’a pas été redressé.
Le rendez-vous à ne pas manquer
Rejoignez DISTREE#Connectdays, le plus grand salon dédié aux produits connectés et à la distribution 2.0 en France. L'événement se tiendra les 11 et 12 avril 2016 au Carrousel du Louvre, à Paris. Objectif : mettre en relation les marques et start-up d'objets connectés, de smartphone et d'accessoires high-tech avec les distributeurs, dans le cadre de rendez-vous d'affaires one-to-one. Tout savoir sur les DISTREE#Connectdays
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message