Divertissement, media, cloud… La stratégie de diversification d’Alibaba paye

|

RÉSULTAT Alibaba a publié le 23 août 2018 les résultats de son premier trimestre fiscal. Le numéro un chinois du commerce en ligne affiche un chiffre d’affaires en hausse de 61%, l’une de ses meilleures progressions, mais annonce également une nouvelle baisse de ses marges opérationnelles.

Alibaba
Alibaba© Alibaba

L’e-commerçant chinois Alibaba a de quoi se réjouir, avec un chiffre d'affaires en hausse de 61% pour le premier trimestre de son exercice décalé, à 80,9 milliards de yuans (10,5 milliards d’euros). Des chiffres qui confirment pour Maggie Wu, directrice financière du groupe, le bon sens des investissements consentis et la stratégie de diversification entamée par le géant chinois en 2017 : "La croissance exceptionnelle de nos principaux segments tels que le commerce en ligne, le cloud et le divertissement valide notre stratégie d'investissement dans l'expérience client, le produit, la technologie et l'infrastructure".

Si le commerce en ligne représente près de 10,5 milliards de dollars (86% du chiffre d'affaires total du groupe), la division cloud affiche une belle croissance avec un chiffre d'affaires de 705 millions de dollars (609 millions d'euros) soit une hausse de 93% sur un an. La division "média et divertissement" enregistre quant à elle un chiffre d'affaires de 903 millions de dollars (780 millions d'euros, +46% sur un an), profitant de l'augmentation du nombre d'abonnés à Youku, son site de streaming, qui diffusait la dernière Coupe du Monde. Le commerce mobile, avec une hausse de 20% d’utilisateurs en un an (634 millions d'utilisateurs mensuels à date), profite également au groupe.

Un bénéfice net en fort recul

Le bénéfice net d’Alibaba chute néanmoins à 1,3 milliard de dollars, soit une baisse de 41%, tandis que la société fondée par Jack Ma affiche une diminution des marges d'exploitation à 10%, contre 15% le trimestre dernier et 35% à la même période l'année dernière. "Comme bon nombre de nos entreprises nouvellement développées et acquises ont des structures de coûts différentes, nous prévoyons que ces activités continuent d'avoir une incidence négative sur notre marge et sur le traitement comptable des produits bruts", précise Alibaba, se référant aux investissements consacrés au concept de supermarché connecté Hema (45 supermarchés en Chine), et à l’acquisition de Ele.me, numéro un de la livraison de repas à domicile en Chine, valorisant alors l'entreprise à 7,7 milliards d'euros. Outre de forts investissements sur le plan logistique (100 milliards de yuans sur cinq ans, soit 13,35 milliards d'euros), Alibaba a également investi plus de 615 millions d'euros dans la plateforme e-commerce Huitongda Network, spécialisée dans la vente en ligne dans les espaces ruraux.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message