Divorce à l'indienne pour Danone

|

Le groupe alimentaire a officiellement mis fin, le 14 avril, à son partenariat avec la société indienne Wadia Group. Danone cède à Wadia - pour une somme non précisée - les 50 % qu'il détenait dans la société commune ABI Holdings Limited, société qui contrôlait elle-même le leader indien des biscuits, Britannia. Pour Danone - qu'un conflit opposait à Britannia sur la paternité de la marque Tiger - il s'agit officiellement de poursuivre "sa stratégie de désengagement des activités biscuits" mais en aucun cas d'abandonner le marché indien où le groupe se dit "plus que jamais décidé à participer à la croissance du marché de l'alimentation santé (...) à travers le lancement des marques du groupe dans les années qui viennent".

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter