Dixons peine à se détacher de Pixmania

|

Mutares devrait finaliser le rachat de Pixmania à Dixons d'ici à décembre. Il en coûtera encore 69 millions d'euros à son propriétaire britannique, avec la perspective de voir revenir sur ses terres un concurrent renforcé.

Dixons Retail s'est allégé, mais pas complètement. En revendant Pixmania à l'allemand Mutares, le britannique, propriétaire de l'enseigne depuis à peine un an, s'est également engagé à mettre la main à la poche en versant 69 millions d'euros au crédit du site marchand. Il continuera également de passer par Pixmania pour opérer les ventes de ses différentes activités d'e-commerce, afin d'endiguer la chute libre du chiffre d'affaires, qui enregistrait une baisse de 27% au 30 avril 2013 pour s'établir à 424 millions d'euros, et des pertes de 37 millions d'euros.

C'est donc aux alchimistes que vont jouer les dirigeants de Mutares, fonds allemand spécialisé dans la reprise des entreprises en difficultés et au chiffre d'affaires qui tutoie le demi-milliard d'euros.

Retour de bâton

Persuadés que Pixmania « dispose des fondamentaux nécessaires pour réussir sur ces marchés », ses représentants laissent déjà entendre qu'ils développeront l'activité partout où elle était bloquée, à commencer par le Royaume-Uni, terre de Dixons. Dont les dirigeants ne sont décidément pas prêts d'effacer cet échec de leurs esprits.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Article extrait
du magazine N° 2287

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message