Dominique Piron, nouveau président d’Inter Beaujolais

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Lors de leur assemblée générale du 13 juillet, les membres  d'Inter Beaujolais ont entériné la nomination de Dominique Piron et David Ratignier aux postes respectifs de président et vice-président de cette interprofession viticole.

Dominique Piron, négociant en Beaujolais et nouveau président d'Inter Beaujolais, élabore le Beaujolais Nouveau de Leader Price.
Dominique Piron, négociant en Beaujolais et nouveau président d'Inter Beaujolais, élabore le Beaujolais Nouveau de Leader Price.© Inter Beaujolais

La présidence d’Inter Beaujolais est exercée alternativement par le négoce et par la viticulture selon une périodicité de deux ans. Arrivé au terme de son mandat, Gilles Paris, vigneron à Chiroubles a donc laissé sa place à un représentant du négoce, élu au cours de la séance : Dominique Piron, 66 ans. Né à Morgon, au pied de la colline du Py, il fut le premier en Beaujolais à acheter du raisin. C'était en 1988. Aujourd'hui, il exploite plus de 80 hectares de vignes sur 16 communes du Beaujolais, principalement Morgon et Chénas. Il a développé une activité de négoce depuis de nombreuses années et c'est à ce titre qu'il siège à l'interprofession. Dominique Piron élabore notamment le Beaujolais Nouveau vendu chez Leader Price.

"S'il y a un pari à prendre sur une région viticole, c'est sur le beaujolais qu'il faut le faire. Une nouvelle histoire est en train de s'écrire. Le Beaujolais a vécu une mutation sociologique, les équipes des différentes appellations et ODG ont été réformées. Inter Beaujolais doit redevenir le parlement du Beaujolais", a déclaré Dominique Piron au moment de sa nomination. Parmi les nombreux chantiers du nouveau président, il y a la modernisation du vignoble en intégrant la diminution des intrants, la volonté de retrouver des parts de marchés et faire que chacun redevienne fier de notre région.

Un vice-président du cru

David Ratignier, 46 ans, viticulteur à Saint-Etienne-la-Varenne est nommé vice-président d’Inter Beaujolais. Ce fils de vigneron s'est installé en 2008 au Château du Bluizad sur plus de 30 hectares de Beaujolais Villages, Brouilly et Côte de Brouilly. Titulaire d'un brevet de  technicien agricole vigne et vin et d'un BTS de commerce des vins, il a toujours alterné les deux aspects du métier avec, à son actif notamment, un parcours de commercial pour une entreprise locale de produits phytosanitaires. Attaché à un patrimoine qu'il dit "exceptionnel", ce vigneron énergique et déterminé prône une "modernisation environnementale" dans les vignes.

Inter Beaujolais en bref

Depuis 1959, l’Interprofession des Vins du Beaujolais réunit les 12 appellations du Beaujolais. Ces appellations couvrent une superficie de 16 000 ha répartis sur 2 départements (Rhône et Saône et Loire), produisent environ 100 millions de bouteilles et comptent près de 2 000 vignerons, 12 caves coopératives et 151 opérateurs ayant une activité de négoce.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA