Services & Livraison

[Dossier] LSA au cœur de l’entrepôt du Père Noël

[Dossier] LSA au cœur de l’entrepôt du Père Noël

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dossier Pendant la période de sur-activité de novembre et décembre, Colissimo se retrouve en première ligne pour absorber le pic des commandes en ligne. La rédaction de LSA s'est donc rendue dans son plus gros entrepôt, celui de Moissy-Cramayel (77), pour voir de plus près le coeur du réacteur.

La rédaction de LSA s'est rendue dans l'entrepôt de Colissimo à Moissy-Cramayel.
La rédaction de LSA s'est rendue dans l'entrepôt de Colissimo à Moissy-Cramayel.© © Pierre VASSAL/HAYTHAM
Noël est une période particulière pour l’e-com­merce. Celle des plus gros volumes de comman­des, bien sûr : les deux derniers mois de l’année pèsent 20 % du chiffre d’affaires annuel du secteur. Mais aussi celle durant laquelle les cybermarchands étendent leurs clientèles à de nouveaux consommateurs, qui découvrent l’achat en ligne ou s’aventurent sur de nouveaux sites et, pour beaucoup, conserveront cette habitude. Autrement dit, l’enjeu est double. Ne pas livrer après la date fatidique, car le client garderait une rancune durable contre le marchand et son transporteur. Et profiter de cette opportunité rare de fidéliser une nouvelle cargaison d’acheteurs. À Noël, l’e-com­merce joue donc aussi sa croissance de l’année suivante.
Pour relever le challenge et adresser ce qui constitue toujours le premier facteur de friction de l’achat en ligne, enseignes et transporteurs ont fait de la livraison l’un des terrains d’innovation les plus actifs de ces dernières années. Ils élaborent de nouvelles solutions, en particulier pour la livraison à domicile, qui, malgré le développement du click & collect et de l’e-réservation, reste de loin l’option la plus utilisée.
Suivi des colis qui approche le temps réel, paramétrage de la deuxième présentation par l’acheteur lui-même, retours produits facilités, optimisation des frais de port... Ces raffinements, lancés par un acteur établi ou un disrupteur, s’imposent en un tournemain comme de nouveaux standards. Il faut donc parvenir à les faire siens, les exécuter mieux que les autres, ceci sans perdre de vue que le premier enjeu, qui plus est en période de pic, demeure capacitaire. En première ligne, Colissimo. Tous les défis, toutes les complications et tous les desiderata des marchands se retrouvent à cette époque concentrés sur cet acteur, dont les rouages doivent être parfaitement huilés pour que, chaque année, le Noël de l’e-commerce soit une réussite.
C’est la raison pour laquelle LSA a souhaité aller voir de plus près comment s’y prend cette énorme machine pour assurer ces quelques semaines, cruciales pour tous ceux qui dépendent in fine de la bonne réception des colis par leurs destinataires. Pour ce premier hors-série Commerce connecté, nous avons donc tenu une conférence de rédaction au sein même de la plus grande plateforme de Colissimo, à Moissy-Cramayel (77). Rédacteur en chef exceptionnel, son directeur général Xavier Mallet nous a guidés à travers les méandres de convoyeurs ultrarapides, partageant ses convictions sur la transformation à l’œuvre dans le monde de la livraison e-commerce et sur le retour à la croissance de son opérateur historique. Bienvenue dans l’entrepôt du Père Noël. 
[Dossier] LSA au cœur de l’entrepôt du Père Noël
suivant
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA