Marchés

Doux: 88 à 135 licenciements annoncés par les syndicats

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les syndicats de Doux ont annoncé entre 88 et 135 postes dans l'ensemble du groupe, ont-ils indiqué à l'issue d'un comité central d'entreprise qui s'est déroulé mardi 13 novembre au siège de Chateaulin (29).

siège de Doux
siège de Doux© DR

"PSE du pauvre"

Selon les syndicats, le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) concernerait notamment le siège administratif à Chateaulin, et l'usine Père Dodu de Quimper. "Les mesures d'accompagnement sont très insuffisantes", a regretté Nadine Hourmant, délégué FO. La CFDT a dénoncé "un PSE du pauvre, un copier-coller du plan de sauvegarde du pôle frais". Ce pôle a été mis en liquidation judiciare le 1er aout. près de 1000 emplois ont été supprimés sur les 1700 qu'il comptait. Concernant les pôles surgelés et élaborés, la direction de Doux avait annoncé 87 suppressions de postes le 30 octobre dernier.

Le volailler envisage de céder quatre sites: Châteaulin, Pluguffan et Kergonan, près de Quimper, ainsi que le laboratoire Transal à La Vraie-Croix (Morbihan). Mardi 20 novembre prochain, lors d'un nouveau CCE, les élus du personnel examineront les offres de reprise de ces quatre sites.

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA