Marchés

Doux confirme son retour à la croissance

|

Le premier producteur européen de volailles annonce un résultat net de 12 M€ pour 2009 et un chiffre d’affaires de 1,309 Mds € contre 1,558 Mds €en 2009. Ce léger repli s’explique selon Guy Odry, le directeur général de Doux, par un changement de périmètre du groupe avec la cession des activités industrielles et commerciales en Espagne mais aussi une baisse des prix de la volaille au début de l’année 2009. Le groupe breton qui a développé une approche multi-marchés avec le rachat du brésilien Frangosul en 1998 réalise 33% de son chiffre d’affaires en France, 9% au Brésil, 50% au grand export et 8% en Europe. Au cours de l’année 2009, Doux a renforcé ses positions à l’international, en poursuivant notamment sa croissance en Arabie Saoudite et a ouvert de nouveaux marchés comme l’Irak. « En 2010, nous poursuivrons notre stratégie d’expansion mondiale et continuerons à améliorer notre productivité globale» a confirmé Guy Odry. 
 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter