Marchés

Doux garde trois sites et perd celui de Kergonan (Quimper)

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les trois autres sites mis à la vente par Doux reviennent au volailler.

Doux
Doux© DR

Le tribunal de commerce de Quimper a rendu son délibéré ce 27 novembre concernant les offres de reprise des sites du groupe Doux. La semaine dernière, le groupe a annoncé avoir mis à la vente quatre sites.

Usine à steak hachés

Le site vendu est celui de Kergonan (SA Pierre Doux), à Quimper, qui traite des viandes séparées mécaniquement et assure l’entreposage frigorifique. Bretagne Viandes Distribution est l‘acquéreur de cette usine, le groupe reprend 17 des 18 salariés du site Bretagne Viande Distribution, qui va investir pour transformer le site en unité de steaks hachés. 15 emplois supplémentaires vont être créés à court terme, ajoute encore le site internet de l’Usine Nouvelle.

Les trois autres sites restent chez Doux

Pour les trois autres entreprises, qui comprennent l’unité de produits de Châteaulin, celle de Pluguffan, et le site de la Vraie Croix dans le Morbihan, elles ne sont ni vendues ni liquidées. Elles reviennent, pour l’instant, au volailler Doux. Le tribunal de commerce de Quimper a évoqué des offres insuffisantes sur le volet financier et ou social.

La possibilité de reprise de ces quatre sites intervenait dans le cadre de la liquidation du pôle frais du groupe volailler Doux.

Aujourd’hui, le tribunal de commerce étudie la demande de Doux de prolonger la période d’observation pour les deux pôles encore en redressement judiciaire, à savoir la branche export des produits congelés et celle des produits élaborés. Le groupe devrait bénéficié d'une prolongation de cette période de six mois.

Le groupe Doux est en liquidation judiciaire depuis le 1er juin 2012. La liquidation du pôle frais, déficitaire, a été anoncée en août et effectuée le 10 septembre dernier.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA