Marchés

Doux peut poursuivre ses activités

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le tribunal de commerce de Quimper a donné un nouveau délai de six mois de redressement judiciaire pour Doux, qui devrait changer d’actionnaire pendant cette période. L’entrée dans le capital de Didier Calmels dans le capital de Doux ne fait plus de doute depuis que le tribunal de Quimper l’a officialisé hier, en même temps qu’elle donnait à la société une nouvelle période supplémentaire de six mois pour se redresser.

Doux
Doux© DR

Didier Calmels pourrait ainsi reprendre une partie de la dette de la banque Barclays, qui sortirait alors du circuit. Cette dette serait transformée en capital, et permettra à l’homme d’affaires de détenir la majorité du capital. Dans sa configuration actuelle, Doux réalise un chiffre d’affaires légèrement supérieur à 500 millions, dont les trois quart à l’exportation.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA