Marchés

Doux : plusieurs offres de reprise « s’améliorent »

|

Les offres « améliorées » de reprise des sites du pôle frais de Doux, mis en liquidation judiciaire le 1er Août par le tribunal de commerce de Quimper, sont présentées ce mardi 4 septembre au comité central d’entreprise (CCE) au siège du groupe à Châteaulin (29).

siège de Doux
siège de Doux© DR

Les offres « améliorées » de reprise des sites du pôle frais de Doux, mis en liquidation judiciaire le 1er Août par le tribunal de commerce de Quimper, sont présentées ce mardi 4 septembre au comité central d’entreprise (CCE) au siège du groupe à Châteaulin (29).

60 emplois garantis d'ici 2 ans à Blancafort

Glon Sanders, en partenariat avec Duc, se sont engagés sur le site de Blancafort, dans le Cher. Ils ont fait une proposition de reprise préservant 130 emplois sous la forme d'une location de deux ans, à l'issue desquels ils promettent de conserver au minimum 60 CDI. Ils souhaitent pouvoir utiliser la marque Père Dodu et exigent la fermeture du site de Pleucadeuc (56) pour ne pas empiéter sur leurs plates-bandes. Le site breton est aussi spécialisé dans la dinde, Glon Sanders et Duc craignent d’être pénalisés par des risques de surproduction.

5 emplois de plus à l'abbatoir de Boynes

Des offres ont aussi été améliorées pour le site de Boynes (Loiret) avec 5 CDI supplémentaires, comme pour le site de Sérent (Morbihan), après l'abandon de l'offre de la société Tallec, qui projetait de reprendre 152 des 159 salariés. Pour Sérent, Duc propose de reprendre 127 CDI (contre 101 dans l'offre initiale).

LDC propose de reprendre 60 CDI (contre 55 précédemment) tout en prévoyant le transfert de 55 CDI sur des sites situés à moins de 20 km et des embauches sur d'autres sites du groupe.

A noter l'abandon de la piste ukrainienne pour le site de Graincourt, (254 emplois,Pas-de-Calais), .

Toujours un millier d’emplois restent encore sur la touche. Le CCE doit à nouveau aborder le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE). Le tribunal de commerce de Quimper étudiera les offres de reprise mercredi 5 octobre.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter