Dr. Oetker se recentre sur les basiques

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Ristorante, la marque nationale numéro un en volume et en valeur sur le marché des pizzas surgelées, continue son ascension et se penche désormais sur des recettes classiques.

Après être arrivé sur le marché français des pizzas surgelées avec des innovations « rupturistes » sur sa marque Ristorante, le groupe allemand Dr. Oetker se recentre sur les basiques. Une stratégie qui peut paraître inversée, mais qui fonctionne pourtant bien. La gamme, numéro un en volume et en valeur en France, lance pour début 2012 une référence classique : Pizza royale.

 

Une attente forte

« Pour justifier notre arrivée sur le marché, en 2006, il fallait apporter des recettes inédites. C'est ce que nous avons fait avec Pizza vegetale, Pizza mozzarella ou encore Pizza tono... Mais aujourd'hui, nous devons répondre à une attente forte des consommateurs sur le marché français via des lancements plus basiques », confie Rozenn Muller, directrice marketing Dr. Oetker. Et le choix de la Pizza royale n'est pas un hasard, il s'agit de la deuxième référence la plus vendue en France, derrière celle au fromage. « 9% des consommateurs n'achètent que cette recette », ajoute-t-elle. Et l'avis des Français n'est pas à négliger, il s'agit du premier pays consommateur de pizzas en Europe, avec un marché de 90 millions d'unités en volume (+ 2,7%) et de 253 millions d'euros (+ 2,7%).

Pourtant, avec seulement 38% de taux de pénétration, un fort potentiel de développement est envisageable. Dans ce cadre, tout est bon pour grappiller des parts de marché et accroître ses ventes. Si la sortie de McCain l'an passé sur les pizzas surgelées a forcément profité à Ristorante, Dr. Oetker lance des plans d'envergure en 2012 pour continuer à progresser. Le groupe conserve sa place de premier annonceur et lance deux campagnes de publicité télé (en janvier et en mai sur ses deux produits phares : Pizza tonno et royale). Par ailleurs, de vastes plans promotionnels vont être développés, avec des packs « 2+1 gratuites » et des formats « la deuxième à moitié prix ». Ce marché, qui ne subit ni les aléas des saisons ni les conséquences de la crise, devrait avoir un bel avenir devant lui.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2213

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA