Drive : peu d'ouvertures en janvier 2015, vague de fermetures chez Chronodrive [Exclu LSA]

|

Le bilan mensuel réalisé par LSA Expert fait état d’un mois assez moyen en termes d’ouvertures de drive. Sur les 37 nouvelles unités, la majorité sont le fait de Carrefour et Intermarché. Et Chronodrive, le pure player drive d’Auchan a lui réduit la voilure, en fermant 12 sites.

Le nombre d'ouvertures de drive a ralenti en janvier. Coup de fatigue ou fin de l'âge d'or ?
Le nombre d'ouvertures de drive a ralenti en janvier. Coup de fatigue ou fin de l'âge d'or ?© dr

L’éternelle question du plafond atteint (ou non ?) par les drive peut se reposer à l’analyse des chiffres du mois de janvier 2015. Selon la base LSA Expert, 37 ouvertures ont eu lieu sur le premier mois de 2015, un total plutôt faible et même divisé par deux par rapport à janvier 2014.
Et encore, ce bilan bénéficie des 19 ouvertures du fait d’Intermarché, et des 12 comptabilisées chez Carrefour, les autres enseignes affichant un bilan quasi nul. Système U, deuxième opérateur français en nombre de drives (609) et Leclerc, troisième acteur (561 sites) n'ont ainsi pas ouvert de nouveau drive en janvier.
Le total des drive accolés et déportés s'élève maintenant en France à 2810, auquel il faut ajouter les points de retrait à l'acceuil des magasins (780).

Chronodrive réduit la voilure

La saturation semble se concrétiser, surtout à l’aune des 12 fermetures qui se profilent en février, toutes chez Chronodrive. Le pure player drive lancé par Auchan rencontre des difficultés, et a d’ailleurs annoncé en décembre la fermeture programmée de 14 sites assez rapidement, qui prend forme aujourd’hui.

Après la phase de maillage et de conquête du territoire, les drive ne peuvent plus éviter de se poser la question de la rentabilité. En décembre, Chronodrive annonçait ainsi la fermeture de ces 14 magasins "déficitaires depuis leur ouverture, ne connaissant peu ou pas de croissance de chiffre d’affaires ou de clientèle, et ne présentant pas de perspectives de rentabilité à moyen ou long terme".

Ces sites sont "pénalisés par des faiblesses structurelles (flux de véhicules et clientèles insuffisants) et n’ont pu atteindre leurs objectifs de recrutement et de fidélisation clients sur leurs zones de chalandise". Les 12 sites fermés en février, recensés par LSA Expert, sont les Chronodrive de Carcassonne (Aude), Quétigny (Côte d’or), Alès et Nîmes (Gard), Beaucouzé (Maine et Loire), Cormontreuil (Marne), Lorient (Morbihan), Manon et Marly (Moselle), Loison sous Lens (Pas de Calais), Mittelhausbergen (Bas Rhin) et Montauban (Tarn et Garonne).

Les chiffres du Drive d'un seul coup d'oeil

 

Abonnez-vous à LSA Expert
Recherche multi-critères, géolocalisation et historique des créations, extensions et transferts... LSA Expert répond aux besoins des professionnels de la grande distribution. Un véritable outil de travail et de benchmark avec une base des magasins, centrales et centres commerciaux actualisée en continu.
En savoir plus

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA