Droguerie-hygiène-beauté

L'avis de lsa

Pas de redressement, à la fin 2004, pour le secteur droguerie-hygiène-beauté qui reste dans une spirale baissière, d'autant que l'hygiène-beauté dévisse de près de 4 % en valeur sur les quatre semaines de référence. L'entretien reste également en négatif sur le cumul annuel. Plus tellement dans les habitudes de consommation, le cirage des chaussures souffre évidemment en hypers et en supermarchés d'une certaine désaffectation des consommateurs. Seuls les imperméabilisants et les accessoires ressortent en positif.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1893

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous