Du goût, du goût et encore du goût !

|

La gourmandise n'est plus un vilain défaut, mais de plus en plus une vertu ! C'est ainsi que peut se résumer l'année 2008-2009. Comme si les Français avaient voulu conjurer la crise en n'oubliant pas de soigner le contenu de leurs assiettes. Le sacro-saint rapport qualité-prix a toujours la cote, avec une constante : la simplicité. C'est le succès des fromages (+ 6,3% en valeur pour les chèvres et brebis), des rôtis de porc (+ 17,3%) et des saucisses fraîches (+ 10,2%), du saumon fumé (+ 6,2%) ou encore des crêpes et des galettes (+ 7,1%). Meilleure preuve que les consommateurs vont à l'essentiel, la réussite des yaourts basiques et gourmands. Alors que sur les autres piliers de l'ultrafrais les acteurs se livrent à une surenchère de promotions pour préserver les volumes. Avec les risques que cela induit.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° HSPGC2009

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Nos formations