Marchés

Dyson accuse Bosch d'espionnage industriel

|

Dyson a engagé une procédure judiciaire, au Royaume-Uni, contre son rival allemand Bosch.

Dyson Airblade AB03

La cause ? Des accusations d’espionnage industriel dignes d’un roman de genre, selon des documents transmis à la Haute-Cour de Londres. Dyson soupçonne en effet un Chinois qui travaillait dans l'un de ses laboratoires de recherche à Malmesbury, dans le sud de l'Angleterre, d'avoir communiqué des informations secrètes à son concurrent.

15 ans de recherche

« Nous avons passé plus de 15 ans et dépensé 100 millions de livres (123 millions d'euros) pour développer des moteurs sans balai à grande vitesse pour nos aspirateurs et nos sèche-mains Airblade. Nous demandons la restitution immédiate de notre propriété intellectuelle », a ainsi déclaré Mark Taylor, directeur du développement et de la recherche chez Dyson.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message