E-Bay s'essaie au shopping du futur à Berlin

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dossier Le site d'e-commerce a ouvert, pendant dix jours, un pop-up store dans la capitale allemande. Une sorte de laboratoire pour permettre aux clients d'expérimenter le shopping de demain.

© JANSCH / DR

Comment ferons-nous nos courses dans les années à venir ? Quelles seront les technologies d'ici trois à cinq ans ? C'est pour apporter un début de réponse aux consommateurs qu'eBay a ouvert un magasin éphémère à Berlin, en Allemagne. L'idée, bien sûr, est de montrer le savoir-faire de l'e-commerçant et de Paypal, mais aussi de commencer à éduquer les clients, car une chose est claire, nos habitudes d'achat vont changer de façon significative.

Le magasin, situé sur Oranienburger Strasse, à Berlin-Mitte, a été inauguré le 6 décembre et ouvert jusqu'au 16 sur 400 m². L'espace se divisait en trois zones où les clients pouvaient découvrir le commerce du futur, guidés par des vendeurs-conseils. Sur un premier pôle, à l'entrée du magasin, la boutique de Noël eBay avec 150 produits (jouets, meubles, mode, high-tech, etc). Les acheteurs, après avoir téléchargé l'application eBay mobile sélectionnaient leur produit sur un écran tactile, scannaient le QR code sur leur mobile (avec la possibilité de s'en faire prêter un), puis payaient via PayPal les achats livrés à domicile.

Les clients avaient également la possibilité de payer leurs consommations à la cafétéria via l'application, le terminal de paiement générant un QR code qu'il était nécessaire de scanner pour payer, en confirmant l'achat via un code pin à quatre chiffres.

Scénarios futuristes

Dans la boutique, les clients pouvaient tester deux scénarios du futur. Premier scénario, la personne passe devant un magasin de mode, représenté physiquement dans le pop-up store. Avec la possibilité d'acheter un objet en vitrine grâce à la technologie du balayage visuel eBay. « D'ici deux à trois ans, les commerçants deviendront des conseillers de shopping », indique Maike Fuest, directrice de la communication en Allemagne. Les clients entreront de façon virtuelle dans les boutiques, prendront en photo un produit dans la vitrine pour recevoir des informations le concernant, comme le prix et le nombre d'exemplaires en stock dans le magasin, puis l'achèteront ou le réserveront pendant un temps donné. Le vendeur, de son côté, aura accès au profil de sa cliente qui se sera enregistrée au préalable pour lui réserver le produit, mais aussi en proposer d'autres si elle vient le récupérer en boutique, en fonction de ses goûts et de son historique d'achats.

Dans l'espace lounge, le deuxième scénario est celui d'un individu naviguant dans son salon sur une tablette. Des assistants intelligents l'aident sur ses choix, lui indiquent le bon moment pour vendre sur eBay. Le client peut aussi accéder à son historique d'achats. Les écrans étant connectés, il est possible pour lui d'acheter des produits en promotion sur sa télévision connectée, dès lors qu'il les transfère sur sa tablette afin d'effectuer l'achat et de se faire livrer chez lui ou en magasin.

La surface a ensuite été utilisée par eBay du 27 au 29 décembre pour former les clients qui le souhaitaient à la vente sur la place de marché (enregistrement en tant que vendeur, descriptif du produit, conseils sur l'annonce, photo et expédition). L'occasion aussi pour les consommateurs de revendre les cadeaux de Noël indésirables.

LES PLUS

  • La présence de nombreux vendeurs-conseils
  • Le côté ludique des écrans tactile
  • L'espace clair et aéré
  • La cafétéria au milieu de l'espace

LES MOINS

  • L'absence d'indication extérieure sur la spécificité du magasin
  • L'impossibilité d'acheter et repartir avec les produits sur place

LES CHIFFRES

  • 400 m² de surface de vente
  • 150 produits issus de la gamme de Noël d'eBay
  • Une centaine de personnes mobilisées sur le projet - équipe de développement d'applications, équipe mobilité, équipe marketing et communication

“Les habitudes d’achat ont changé. Les clients voient un article, rentrent chez eux, vont sur internet et l’achètent, et vice versa. Nous avons voulu prendre en compte ce chevauchement du off et du on line.”

Maike Fuest, directrice de la communication d’e-Bay en Allemagne

Sur Magasin LSA, contactez tous les prestataires e-commerce qui développeront votre magasin sur internet

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Article extrait
du magazine N° 2257

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA