E-commerce : comment Envie de Fraise va croquer le marché européen

|

Présent sur le marché français depuis 2006, Envie de Fraise a accéléré son développement européen en 2015. Interrogé par LSA, la marque explique qu'en parallèle de son installation en Espagne, Italie, Allemagne et au Royaume-Uni, Envie de Fraise affiche une croissance de 50% en 2015. 

Envie de Fraise a aussi revu l'identité graphique de son site.
Envie de Fraise a aussi revu l'identité graphique de son site. © Capture d'écran / Envie de Fraise

Avec plus de 50% de croissance, Envie de Fraise a signé une belle année 2015. La marque spécialisée dans la mode pour futures mamans, a décidé "d’asseoir sa rentabilité sur le marché français et d’accélérer son développement à l’international", selon un communiqué du 28 janvier 2016. Sur le marché européen, Envie de Fraise a établi une stratégie de développement différente en fonction des pays visés. Si en Espagne et en Italie, la marque a installé un modèle 100% digital, en Allemagne, Envie de Fraise s’est associée au pure player leader européen de la mode en ligne Zalando, et distribue ses collections à travers 16 magasins de l’enseigne de puériculture MyToys. Interrogé par LSA, un représentant d’Envie de Fraise explique que "pour se développer en Europe rien ne sert de forcer, il faut s’adapter de manière poussée au marché, il poursuit, en Allemagne nous venons tout juste d’arriver et ce marché est lent et dur à pénétrer".

Un partenariat avec le leader mondial de l’univers bébé
Pour s’attaquer au marché britannique, Envie de Fraise a lancé son nouveau site, il y a quelques semaines, et s’est associé à Mothercare, le leader mondial de l’univers bébé. Les vêtements de la marque sont distribués à travers 55 points de vente de Mothercare, sous forme de corners. Chez Envie de Fraise, un représentant de la marque raconte que ce partenariat pourrait en amener d’autres au vu de la position de leader de Mothercare. La marque de mode pour futures mamans espère se développer dans d’autres pays européens, "sans fixer de calendrier précis, des marchés peuvent s’accélérer en fonction des partenariats signés". Du côté de la France, Envie de Fraise fonctionne toujours online grâce à son site et a signé un partenariat avec Nathalys, qui a préféré arrêter de travailler sous marque propre pour vendre les produits d’Envie de Fraise.

Anne-Laure Constanza adapte ses collections aux nouveaux marchés
Le spécialiste de la mode pour futures mamans a revu son identité graphique et enlevé un "s" de son nom, "car il posait problème, et nous avions une plus grosse affluence sur le nom sans ce ‘s’" explique-t-on du côté de la marque. Pour s’attaquer à un nouveau marché, Envie de Fraise ne prend pas seulement le temps d’établir une stratégie précise, mais aussi celui de créer des modèles et des produits adaptés au pays. "Tous les modèles vus en France ne se retrouvent pas dans tous les pays. En Espagne et en Italie, les tenues de femmes enceintes sont plus sexy, alors qu’elles sont plus classiques en Allemagne", explique le représentant d’Envie de Fraise. Avec plus de 600 modèles et une nouveauté minimum par semaine, c’est un travail colossal qui attend la créatrice Anne-Laure Constanza, et ses équipes. En se développant encore, Envie de Fraise devrait accroître sa production de vêtements, tous fabriqués en France, et recruter de nouveaux collaborateurs. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message