E-Commerce : la rentabilité des sites leaders en stagnation

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La moitié des sites leaders du secteur du e-commerce a connu une stagnation de rentabilité en 2015, contre seulement 17% en 2014, selon une étude réalisée par TNS Sofres.

En 2015, l'e-commerce a généré près de 65 milliards d’euros de chiffre d'affaires en France
En 2015, l'e-commerce a généré près de 65 milliards d’euros de chiffre d'affaires en France

Les plus grands sites marchands français ont-ils à atteint un seuil au-delà duquel ils ne parviendraient plus à accroitre leur rentabilité ? Légitime car il s’agit d’une problématique historique pour les e-commerçants, cette interrogation se pose d’autant plus au regard des résultats d’une étude publiée par TNS Sofres, réalisée avec Webloyalty. En effet, en 2015, La moitié des sites leaders – ceux dont le chiffre d’affaires dépasse 50 millions d’euros – aurait subi une stagnation de rentabilité, contre 17% en 2014. Ils ne sont que 21 % à avoir augmenté leur rentabilité contre 83 % en 2014. La tendance est en revanche très différente pour les grands sites dont le chiffre d’affaires est compris 10 et 50 millions d’euros, puisque 63% d’entre eux ont vu leur rentabilité s’accroitre en 2015 contre 25% en 2014.  

Pour autant, tout n’est pas tout noir puisqu’au total, 7 sites marchands sur 10 ont atteint leur seuil de rentabilité, comme en 2014. 48% des sites connaissent une hausse de leur rentabilité (vs 49% en 2014). Elle s’est détériorée pour 28% d’entre eux (vs. 24 % en 2014) mais pour 1 site sur 5, elle reste stable.

La fidélité, clé dans l’évolution de la rentabilité

Pour 75% des sites dont la rentabilité augmente, la fidélité de leurs clients est le 2ème facteur responsable de cette hausse après l’augmentation du chiffre d'affaires. Rappelons au passage que le commanditaire de l'étude, Webloyalty, est un spécialiste de la fidélisation clients pour les e-marchands. Chez les sites dont la rentabilité se dégrade, "l’infidélité" de leurs clients est la 2ème cause pour 51% d’entre eux (ils n’étaient que 29% en 2014).

réseaux sociaux, un levier de croissance efficace  

D’après l’étude, les sites miseront sur les réseaux sociaux pour atteindre leurs objectifs de croissance dans les années à venir. C’est la première fois que ce levier arrive en tête devant la diversification.

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA