E-commerce : la rentabilité des sites marchands s'est dégradée en 2011

|

Principaux facteurs ayant contribué à dégrader la rentabilité des sites d'e-commerce en 2011, en %, sur la base des acteurs ayant observé une baisse ou une stabilité de leur rentabilité (plusieurs réponses possibles) Source : CCM Benchmark - Webloyalty

La rentabilité des sites marchands s’est dégradée en 2011

Selon une étude CCM Benchmark pour Webloyalty, portant sur la rentabilité des sites d'e-commerce, 8 sites sur 10 ont désormais franchi le seuil de la rentabilité. Parmi les grands acteurs, 83 % sont rentables, contre seulement la moitié des plus petits sites. Seuls 14 % des sondés ont constaté une forte hausse de la rentabilité. La situation des leaders est contrastée : 25 % l'ont accrue et 25% ont enregistré une baisse. Parmi les facteurs ayant contribué à améliorer la rentabilité : l'évolution du chiffre d'affaires (76 %), l'amélioration du mix produit (56 %), la fidélité des clients (50 %). Mais alors qu'en 2010 plus de six sites sur dix expliquaient l'amélioration de la rentabilité par une progression du taux de transformation (2e facteur explicatif en 2010), ils ne sont plus que 4 sur 10 à le citer en 2011. La rentabilité a été pénalisée, en revanche, par la dégradation de la marge commerciale (50 %), les coûts d'exploitation (30 %) et les coûts de recrutement des clients (30 %). « Il y a un essoufflement dans les stratégies d'optimisation des taux de conversion », constate Stéphane Loire, directeur des études et des événements chez CCM Benchmark.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Article extrait
du magazine N° 2234

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message