[E-Commerce] Le groupe Otto en croissance en Allemagne de 10%

|

Le groupe Otto, se revendiquant n°2 européen du e-commerce, a publié ses résultats pour l’année 2015. En hausse de 10%, son chiffre d’affaires atteint 7,5 milliards de dollars sur l’année écoulée.

A l'échelle global du groupe, le chiffre d'affaires s'élève à 7,5 milliards de dollars
A l'échelle global du groupe, le chiffre d'affaires s'élève à 7,5 milliards de dollars

Le groupe allemand Otto qui fait partie du peloton de tête des plus gros e-marchands d’Europe, vient de publier ses résultats pour l’année 2015 (clôture le 29 février 2016), et affiche un chiffre d’affaires en hausse de 6,5%, soit 7,5 milliards de dollars (6,6 milliards d’euros). Sur son marché domestique, l’Allemagne, le chiffre d’affaires de l’entreprise croît encore plus vite, de 10%, soit à 4,4 milliards d’euros. « Nous sommes parvenus à renforcer notre cœur de métier, à faire avancer notre activité e-commerce et à ajuster notre portefeuille d’entreprise, afin d’établir une base solide pour l’année à venir », indique Hans-Otto Schrader, président du groupe. Par ailleurs, Otto se targue d’une très belle année pour son activité logistique puisque son entreprise phare en la matière, Hermes, a connu une augmentation de son chiffre d’affaires de 16,6% soit 1,7 milliard d’euros (contre 1,4 milliard l’an passé).

Restructuration du groupe
En juillet dernier, l’entreprise s’est en effet séparée des entreprises Otto Office et du spécialiste des fournitures de bureau JM Bruneau. Plus récemment, sa filiale 3Si a annoncé la mise en vente de l’ensemble de ses activités e-commerce en France, Belgique, Espagne, Allemagne, Autriche et République tchèque. Une annonce qui est intervenue deux semaines après que le groupe 3Si a annoncé la cession du site ’mode et maison’ destiné aux jeunes seniors, Blancheporte, à son directeur général Franck Duriez. Ainsi, 3Si cherche des repreneurs pour le Français 3Suisses, le site belge Unigro, spécialiste de la vente de mobilier et de décoration, pour 3 Pagen e-marchand positionné sur la décoration, les articles de ménage et de santé, Cemod (République tchèque), et Cogemag-Excédence (France). Dans la foulée, 3Si maintient le processus de vente des enseignes Becquet (France) et Venca en Espagne.

 Crate and Barrel en croissance
Le groupe Otto possède le spécialiste des fournitures de bureau américain Crate and Barrel, mais ne communique pas spécifiquement sur le montant des ventes en ligne de l’entreprise. Toutefois, le groupe annonce des ventes globales pour Crate and Barrel de l’ordre de 1,3 milliard d’euros, en progression d’un peu plus de 24%, contre 1 milliard d’euros l’année dernière.

1 commentaire

roland

28/08/2016 12h39 - roland

le Groupe OTTO a retiré des boutiques françaises ou accès d'achats Français... résultat un français ne peut plus acheter certains produits distribués par Quelle, Neckermann..., qui ne sont plus que distribués en Allemagne, Autriche ou Suisse... ce n'est pas grave que le PDG d'Otto garde bien ses produits, meubles etc... les Français dépensent leur argent ailleurs.. si c'est çà l'Europe... LAMENTABLE... Bonne dégringolade

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message