E-commerce : Pixmania placé en redressement judiciaire

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le tribunal de commerce de Nanterre a placé jeudi 14 janvier 2015 le site d’e-commerce Pixmania en redressement judiciaire. Une offre de rachat par Vente-du-diable.com doit être examinée d'ici le 20 janvier.

Pixmania liquidation

Pixmania, qui avait annoncé au début de l’année 2016 qu'il ne serait pas en mesure de payer ses salariés à la fin du mois, a été placé jeudi 14 janvier 2016 en redressement par le tribunal de commerce de Nanterre. Une offre pour la reprise de la société a également été formulé par le site Vente-du-diable.com. L'offre va être examinée par le tribunal sous une dizaine de jours. L'e-commerçant basé à Asnières-sur-Seine (92), spécialisée dans la vente en ligne de produits technonlogiques, intéresse le site de ventes flash de produits techniques pour son activité de marketplace. Quant au redressement judiciaire d'eMerchant, la filiale de délégation e-commerce, il se poursuit.

Propriété de l'Allemand Mutares AG depuis 2014

Créé en 2001, Pixmania avait demandé à l’automne 2015 à être placé sous procédure de sauvegarde, étape précédant la cessation de paiement. L’e-marchand, propriété de l'Allemand Mutares AG depuis 2014, emploie près de 400 personnes dont 270 en France. Son chiffre d’affaire est passé de 806 millions d'euros en 2010 à 295 millions en 2014. L’ex-fleuron du web français n’a pas fait le poids face aux pure player tels que Amazon ou Cdiscount.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA