E.Leclerc cartonne, Carrefour se redresse et Casino plonge (parts de marché juillet-août)

|

L'évolution des parts de marché de l’été (période 8) couronne une nouvelle fois E.Leclerc, Intermarché et Lidl avec des gains conséquents. Carrefour reprend de l’air, pendant que Casino subit la forte réduction du parc de Leader Price et de Geant. Le tout dans un contexte de consommation très dynamique.

Sur la P8, le groupe Carrefour a gagné 0,1 point de part de marché. Chose devenue rare.
Sur la P8, le groupe Carrefour a gagné 0,1 point de part de marché. Chose devenue rare.© © sylvie HUMBERT

Juste avant la rentrée des classes, Kantar publie les parts de marché des enseignes alimentaires sur la période 8 (du 13 juillet au 9 août). Et dans un contexte de consommation toujours très soutenue (ventes de PGC en hausse de 5,1% sur la période 8, qui suit une hausse de presque 5% sur la P7 et de 10,3% sur la P6), le verdict est sans appel. Selon nos informations, E.Leclerc continue d’entretenir une certaine distanciation sociale avec ses concurrents, compte tenu d’un gain de 0,7 point pour le groupement, à 22,3% de part de marché. Le groupement des Mousquetaires (+0,5 point) est juste derrière en termes de progression et réalise une forte performance, tout comme Lidl (+0,4 point). Système U est bien orienté, avec un gain de 0,1 point. Carrefour, de son côté, réalise aussi un joli coup, si l’on peut dire, avec un gain, certes modeste de 0,1 point à l'échelle du groupe, mais un gain tout de même, chose suffisamment rare pour s’en contenter. Les hypers Carrefour et les ventes en ligne reculent elles de 0,1 point. Le tableau est beaucoup moins enchanteur pour le groupe Casino qui toutes enseignes confondues perd 1,6 point, un gouffre, pour s’établir à 9,3%. Le fort effet parc négatif de Leader Price (-0,9 point) et de Géant (-0,3 point) pèse lourdement dans la balance. Monoprix et Franprix sont en recul de 0,1 point.

Par circuit, les hypermarchés perdent sur la période 2,3 points, et les discounters 0,3 point. Les réseaux gagnants sont la proximité (+0,1 point), les supermarchés (+0,5 point) et surtout les ventes en ligne, en progression de 2 points, pour atteindre 7,7% des dépenses. Globalement, l’évolution du marché des PGC-FLS a été tirée par le confinement. Par rapport à l’an dernier le niveau d’achat des ménages reste très élevé avec une hausse est de 5,3% sur la période.

Parts de marché valeur des groupes de distribution sur les PGC et FLS en % et évolutions en point, p8 2020 versus p8 2019  toutes enseignes + drives et proxi (sources distributeurs d’après Kantar)

Groupement E.Leclerc                 22,3                       + 0,7

Groupe Carrefour                         19,8                       + 0,1

Groupement Les Mousquetaires  15,4                       + 0,5

Groupement U                             11,2                       + 0,1

Auchan Retail                               10,1                        - 0,2

Groupe Casino                              9,3                       - 1,6

Lidl                                               6,2                       + 0,4

Groupe Delhaize (Cora/Match)    2,8                       - 0,1

Aldi                                               2,2                       + 0,1

 

Parts de marché valeur des enseignes sur les PGC et FLS en % et évolutions en point, p8 2020 versus p8 2019 (sources distributeurs d’après Kantar)

E.Leclerc                                   22,1                     + 0,7

Carrefour+Market                      17,4                     =

Intermarché                               14,1                      + 0,4

Super U+Hyper U                      10,7                      + 0,1

Auchan (hyper + super)             9,5                       - 0,4

Geant + Casino                           4,0                       - 0,4

Cora                                            2,1                        -0,1

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres