E.Leclerc s’engage pour l’emploi des personnes en situation de handicap avec l’Agefiph

|

Dans le cadre de leurs engagements sociétaux, les entreprises du Mouvement E.Leclerc se mobilisent en faveur du handicap au travail. Et signent aujourd’hui une convention de partenariat avec l’Agefiph, pour répondre à ses ambitions en matière d’inclusion.  

Malika Bouchehioua, Présidente de l’Agefiph, et Michel-Édouard Leclerc, Président du comité stratégique d'E.Leclerc
Malika Bouchehioua, Présidente de l’Agefiph, et Michel-Édouard Leclerc, Président du comité stratégique d'E.Leclerc
Dans le cadre de leurs engagements sociétaux, les entreprises du Mouvement E.Leclerc se mobilisent en faveur du handicap au travail. Cette démarche de progrès est soutenue et accompagnée par l’Agefiph (Association de Gestion du Fonds pour l'Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées), avec laquelle E.Leclerc signe ce lundi 13 septembre 2021 aune convention de partenariat pour répondre à ses ambitions en matière d’inclusion. "Cette feuille de route prévoit de décliner pour les trois prochaines années une offre de services et d'outils (sensibilisation, formation, partage de bonnes pratiques, etc.) sur lesquels les employeurs membres du Mouvement E.Leclerc (plus de 700 magasins, 16 coopératives régionales et une vingtaine de sociétés spécialisées) pourront s'appuyer pour développer leur propre politique RH visant à une meilleure inclusion des travailleurs handicapés (recrutement et maintient dans l'emploi)", peut-on lire dans un communiqué.
Avec 138 000 collaborateurs et une moyenne de 13 000 recrutements par an, le Mouvement E.Leclerc est un acteur fort sur le marché de l’emploi. "Organisation coopérative rassemblant 750 entreprises indépendantes, les adhérents du Mouvement E.Leclerc ont souhaité impulser plus fortement leurs efforts en matière d’inclusion", poursuit le communiqué.Plus de 500 magasins ont d’ores déjà manifesté leur intérêt en désignant un "référent handicap" au sein de leurs équipes, chargé de porter l'ambition de l’entreprise en proposant des ateliers de sensibilisation, en accompagnant les salariés dans leurs démarches de reconnaissance de handicap, en développant des actions de recrutement adaptées et en nouant des relations étroites avec tout l'écosystème du handicap (ESAT, travailleurs indépendants, etc.). Engagés en qualité d’#ActivateursDeProgrès, ils contribueront par leur engagement à faire avancer la cause du handicap dans leur entreprise, et dans la société en général.
Faire évoluer le taux d’emploi des personnes en situation de handicap
De nombreux magasins de l’enseigne vont également se mobiliser en participant à des opérations nationales de sensibilisation et d’information du public, notamment dans le cadre de la semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées (SEEPH) ou avec l’opération DuoDay©, journée nationale durant laquelle une personne handicapée compose un duo avec un professionnel afin de s'immerger dans son quotidien.
«Cette convention va apporter des moyens et des outils inédits aux équipes. C'était une demande du terrain, et le partenariat avec l'Agefiph permettra de promouvoir les bonnes pratiques et de capitaliser sur une expertise et du savoir-faire indispensables pour avancer vite et loin, et ainsi faire d’E.Leclerc, une enseigne handi-accueillante » a conclu Michel-Édouard Leclerc, président du comité stratégique d'E.Leclerc.
Le Mouvement E.Leclerc a sollicité l’appui et l’expertise de l’Agefiph, à travers la signature d’une convention de partenariat, pour soutenir la mise en oeuvre opérationnelle des politiques handicap des magasins et coopératives régionales. «Avec pour objectif d’accélérer ses actions de terrain en faveur de l’inclusion, cette convention de partenariat est l’opportunité pour le Mouvement E.Leclerc de compter sur l’expertise et la force d’accompagnement de l’Agefiph. Acteurs incontournables du secteur de la grande distribution, les magasins de l’enseigne vont dorénavant pouvoir s’appuyer sur un cadre structuré et déployer leurs actions au profit de l’emploi des personnes handicapées de manière pérenne et cohérente. Cette convention est aussi l'illustration concrète des objectifs que se sont fixés récemment l’État et l’Agefiph pour amplifier l’accompagnement des entreprises et ainsi accélérer la transformation inclusive du marché du travail », souligne Malika Bouchehioua, Présidente de l’Agefiph.
Un volontarisme dans les process RH de chaque entité
Cette convention, signée pour une durée de trois ans, a pour objectif de faire évoluer le taux d’emploi des personnes en situation de handicap sur l’ensemble des enseignes E.Leclerc, à travers les actions suivantes :
• Appuyer les entreprises du Mouvement E.Leclerc dans la structuration de leur démarche en faveur de l’emploi des personnes handicapées, et leur permettre de déployer un plan d’action opérationnel, afin qu’il soit adopté par un large nombre de magasins.
• Faciliter et accompagner le développement du recrutement des personnes handicapées en procurant outils et méthodes aux magasins et à leurs recruteurs, afin qu’ils appréhendent la problématique du recrutement dans sa globalité (sourcing, accompagnement, intégration, etc.), avec le souhait également de développer l’apprentissage et/ou l’alternance.
• Accompagner les magasins afin de renforcer les actions de maintien dans l’emploi : clarifier les démarches et procédures à mener, sensibiliser aux enjeux, former les référents handicaps et les collaborateurs, accompagner les managers, mais aussi réduire les préjugés sur la complexité des démarches, etc.
• Renforcer les liens avec le secteur protégé et adapté. Même si les collaborations entre les magasins et les ESAT/EA ne sont pas inexistantes sur les territoires, il conviendra de leur donner une visibilité accrue et d’inciter les magasins qui n’y ont pas recours à s’investir sur ce sujet.
• Faire d’E.Leclerc une enseigne « handi-accueillante ». Cela passera par un volontarisme dans les process RH de chaque entité
"E.Leclerc, souhaitant s'impliquer dans ce plan pluriannuel, mais aussi par une prise de conscience collective de tous les collaborateurs du Mouvement E.Leclerc. Ainsi, le développement d’une sensibilisation adaptée (informations, communication évènementielle, etc.) pour s’adresser au plus grand nombre en fonction de thématiques choisies, et l’organisation de formations régulières autour du handicap à destination d’un réseau de référents, permettra de développer cette culture", conclut le communiqué.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres