E.Leclerc s'essaye au drive piéton à Lille-Centre

|

Pour prendre des parts de marché à Lille intra-muros, Thomas Pocher, adhérent E. Leclerc, prévoit de créer des drives piétons dans plusieurs quartiers de la ville. Le premier ouvre le 1er avril.

Place Louise-de-Bettignies, dans le quartier historique du Vieux-Lille
Place Louise-de-Bettignies, dans le quartier historique du Vieux-Lille© © François Lecocq

Ce n’est pas un poisson d’avril ! Thomas Pocher, adhérent des centres E. Leclerc de Templeuve-en-Pévèle et Wattrelos, inaugurera, le 1er avril, dans le centre de Lille, le premier drive piéton de l’enseigne. Situé 2, place Louise-de-Bettignies, dans le quartier historique du Vieux-Lille, et ouvert de 10 à 22 heures, du lundi au samedi, il exploitera une surface de 50 m², dont 15 m² dédiés à l’accueil des clients et 35 m² au stockage des commandes. « Ce drive piéton sera alimenté par notre site de préparation de commandes de Croix, l’un de nos deux entrepôts master drive de la métropole lilloise, et proposera le même assortiment produits, soit 12 000 références, au même indice prix que notre hypermarché de Wattrelos, qui est plus compétitif qu’Amazon », indique Thomas Pocher. Situé à 50 mètres à peine, le Casino Shop devrait subir une très forte concurrence. Sur le principe, ce service laisse Olivier Laborne, fondateur de Digital on Board, assez sceptique. « Avoir des idées, c’est bien, mais avoir l’adhésion des clients, c’est mieux. Le commerce de proximité se base souvent sur l’impulsion et l’aléatoire. Là, il s’agit encore, comme dans le drive, d’un commerce d’anticipation. »

En chiffres

  • 50 m² Drive piéton E. Leclerc du Vieux-Lille Ouvert de 10 h à 22 h du lundi au samedi
  • 12 000 références produits
  • 2 à 3 autres drives piétons prévus à Lille intra-muros
  • 2 plates-formes de préparation de commandes master drive dans la métropole lilloise, à Croix et à Fretin

Source : E. Leclerc

Investir Lille-Centre

Pour Thomas Pocher, l’enjeu consiste à prendre, enfin, des parts de marché dans le centre de Lille, où l’enseigne E. Leclerc est toujours absente, tous formats de magasins confondus. « L’objectif est de créer rapidement deux ou trois autres drives piétons du côté de la rue Saint-Sébastien, à l’autre extrémité du Vieux-Lille, et dans le quartier de Saint-Maurice Pellevoisin, qui seraient également approvisionnés par le master drive de Croix, de manière à rentabiliser les tournées de livraison. Les loyers pour des surfaces de proximité à Lille-Centre sont trop coûteux. En revanche, l’accès à des surfaces plus restreintes, d’environ 50 m², ne nous coûterait que quelques dizaines de milliers d’euros par an et je suis convaincu que la demande existe pour ce type de drives », assure-t-il.

D’autres services seront rapidement proposés, comme des points de retrait Relais Colis ou des paniers de fruits et légumes bio, issus de la filière de producteurs locaux Norabio, avec laquelle Thomas Pocher travaille déjà dans ses hypermarchés. Une personne assurera le service, car Thomas Pocher croit en la plus-value de la relation humaine, dans l’esprit d’une conciergerie de proximité, plutôt qu’à la froideur des casiers automatisés du click & collect. En fonction du trafic routier, les livraisons devraient pouvoir être assurées une heure après la commande, entre 10 heures et 17 heures, et deux à trois heures après sur la dernière tranche horaire d’activité (18-22 heures). Les commandes seront passées sur la plate-forme habituelle E. Leclerc (appli et site).

Deux autres expériences de drive piéton

  • Auchan Direct a inauguré, en avril 2014, un point de retrait express rue Saint-Charles, à Paris : sur 90 m², cet espace de retrait possède une capacité de stockage de 250 commandes, une chambre froide pour les produits frais et une deuxième pour les surgelés. Courant 2015, Auchan avait confirmé l’ouverture d’un deuxième site de ce type dans Paris, qui se fait toujours attendre. Faute de foncier disponible ou de modèle économique viable 
  • En septembre 2016, Cora a ouvert, à Metz, un service baptisé Cora en ville : ce point de retrait, d’une surface de 120 m², propose également un service de livraison à domicile, une billetterie, un espace de financement, des bornes internet et des recharges électriques pour les portables. Les commandes proviennent de l’hypermarché Cora de Moulins-lès-Metz (25 000 références) et sont stockées au sec, dans des chambres froides ou des congélateurs.

Rentabiliser l’outil logistique

Pour réussir son pari, notamment au niveau logistique, l’adhérent E. Leclerc s’appuie sur quatre années d’expérience du drive traditionnel. « Nous avons créé notre premier centre de préparation de commandes master drive à Croix, en septembre 2012, qui a rapidement approvisionné l’hypermarché de Wattrelos et les drives de Hem et de Neuville-en-Ferrain, sur le versant nord-est de la métropole lilloise. Et, dès 2013, nous avons doublé la mise avec un deuxième master drive à Fretin, au sud de l’arrondissement, qui dispose de son propre service de retrait de commandes et alimente le magasin de Templeuve-en-Pévèle et le drive de Villeneuve-d’Ascq », rappelle-t-il.

À l’époque, le choix stratégique de Thomas Pocher était de créer un circuit de livraison en étoile pour chacun des deux sites de préparation des commandes. Un pari qui a, certes, nécessité un temps de rodage, mais qui porte, aujourd’hui, pleinement ses fruits, avec des cadences et des tournées de livraison de plus en plus optimisées. « Le drive représente désormais 17 % du chiffre d’affaires de nos deux magasins de Templeuve-en-Pévèle et Wattrelos et a permis la création de 100 emplois, avec un profil de salariés beaucoup plus jeunes (25-30 ans) et un management plus dynamique qui favorise les initiatives et prises de risque. C’est d’ailleurs l’équipe du drive qui m’a poussé à aller plus vite pour tenter l’expérience du drive piéton », conclut-il.

Une alternative à un parc de drives bientôt saturé ?

Taux de couverture des drives par enseigne (rapport nombre de drives/ nombre de magasins)

L’implantation de points de retrait en ville peut représenter une belle opportunité pour E. Leclerc, afin de toucher une clientèle différente. D’autant que l’enseigne est absente des centres-villes, et que les hypermarchés et supermarchés E. Leclerc ont presque tous un drive. Compte tenu de ces éléments et de la saturation du drive, les points de retrait visent à créer de nouveaux débouchés.

Méthodologie

Pourcentage du nombre de drives (retrait accueil, drive accolé et drive déporté) par rapport au nombre de magasins de l’enseigne, en février 2017

Source : LSA Expert

Carnet des décideurs

Jérémie Vilain

Jérémie Vilain

Directeur général d'Eurelec

Davy Saint Laurent

Davy Saint Laurent

Adhérant E.Leclerc à Ibos (Tarbes) et directeur marketing enseigne du Galec.

Camenen Frédérique

Camenen Frédérique

Directrice de clientèle de Galec

Thierry Besnier

Directeur des achats Supply Chain du Galec

David Vidal

David Vidal

Directeur du marché textile mode et sport de Galec

Paul  Potiron

Paul Potiron

Directeur du pôle liquide du groupement Leclerc

Stéphan Arino

Stéphan Arino

Directeur qualité globale & développement durable d'E.Leclerc

Michel-Edouard Leclerc

Michel-Edouard Leclerc

Président-directeur général de E. Leclerc

Anny Courtade

Anny Courtade

Présidente de Lecasud (groupement E.Leclerc)

Rémy Nauleau

Président-directeur général de E. Leclerc Mobile

Jean- Paul Oger

Président-directeur général de la Scacentre

Didier Gravaud

Président-directeur général de la Scalandes

Bruno Valladon

Directeur-général de la Scachap

Pascal Payraudeau

Pascal Payraudeau

Président-directeur général de la centrale Socamil de Roques-sur-Garonne

Denis Badier

Directeur général de la SCASO, centrale d'achats des Leclerc du Sud-Ouest

Daniel Bossus

Président- directeur général de Socara

Miguel Jonchère

Président-directeur général de Scaouest
Administrateur au conseil d'administration […]

Jean- François Huet

Jean- François Huet

Président-directeur général de Socamaine

Bertrand Le Côme

Président de la Scapartois et directeur du magasin E. Leclerc de Saint-Amand-les-Eaux

Marc Debert

Directeur de la Scapartois

Fabrice Faure

Président de la Société Centrale d'Approvisionnement du Sud-Ouest (SCASO)

Bernard Ragot

Directeur Supply Chain de Socamil

Jean-Claude Pénicaud

Membre du directoire du Galec, en charge de l’alimentaire et responsable de la […]

Hervé Jaud

Directeur des centres Leclerc de La Roche-sur-Yon

Daniel Prunier

Président du directoire du Galec

Jean-Paul Pageau

Président et fondateur de la Scapest, Leclerc

Stanislas De Parcevaux

Stanislas De Parcevaux

Directeur marketing enseigne chez E.Leclerc

Bruno Santiano

Bruno Santiano

Directeur du développement optique d'E.Leclerc

Jean-Pascal Vue

Directeur général de la SCA Normande, groupement E.Leclerc

Édouard Leclerc

Édouard Leclerc

Fondateur de l'enseigne E-Leclerc

Benjamin Voisin

Président de la SCAPNOR (groupement E.Leclerc)

Bernard Boisson

Bernard Boisson

Directeur général d’E. Leclerc Voyages

Christophe Bacot

Christophe Bacot

Président du Centre Leclerc Verdun President Bt Lec Est.

Jean-Jacques Exmelin

Responsable national des rayons textile-chaussures de l'enseigne E.Leclerc

Jean-Pierre Gontier

Président de la Scamark ( MDD Leclerc)

André Jaud

Ancien co-président du Galec (Groupement E.Leclerc)

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2453

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message