Easy Cash étend sa garantie à un an, gratuitement, sur tous ses produits

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Easy Cash, enseigne spécialisée dans l'achat-vente de produits d'occasion, étend son service de garantie à l'ensemble de son offre jusqu'à 1 an.

Easy Cash, en plus de miser sur davantage de services pour conquérir de nouveaux clients, propose également un nouveau concept, comme ici à Rennes, en centre-ville.
Easy Cash, en plus de miser sur davantage de services pour conquérir de nouveaux clients, propose également un nouveau concept, comme ici à Rennes, en centre-ville.

La rédaction vous conseille

Opportunité de création d’entreprise

En partenariat avec Toute la franchise


EASY CASH

EASY CASH

30 000 € d’apport personnel

demande de documentation

Easy Cash, à compter du 1er décembre 2014 va étendre la garantie, gratuite, de tous ses produits, à un an quand la norme habituellement est plutôt de la proposer pour trois mois ou, au maximum, six mois. « Trois mois, quand on achète un produit technique un peu cher, c’est une période trop courte, réagit Jérôme Taufflieb, Pdg d’Easy Cash. Passer à une garantie étendue à un an, gratuitement, va nous aider à lever les freins à l’achat qui peuvent subsister, car cela rassure le client. »

 

1,2 million de porteurs de carte

 

Testée depuis dix-huit mois dans quelques magasins pilotes de l’enseigne, qui compte 100 magasins en France, pour 120 millions d’euros de chiffre d’affaires attendus pour 2014, ce service va être généralisé dès le 1er décembre. Et ce sera aussi, pour Easy Cash, un formidable moyen d’améliorer sa connaissance clients.

En effet, pour bénéficier de cette année de garantie gratuite, il faudra disposer de la carte de fidélité Easy Cash, aujourd’hui détenue par 1,2 million de personnes. Pas de piège pour le client, qu’on se rassure : cette carte est évidemment gratuite. Cela permettra juste au groupe de recueillir des informations capitales pour ensuite mener des opérations de CRM (gestion de la relation clients) plus ciblées.

 

Donner une longueur d’avance vis-à-vis de la concurrence

 

C’est enfin, alors la vente de produits d’occasion s’est aujourd’hui largement étendue à l’ensemble des acteurs du marché, depuis Le Bon Coin jusqu’aux magasins « classiques » comme la Fnac, une manière pour Easy Cash de faire entendre sa petite musique parmi la concurrence.

« Nous faisons déjà la différence par nos prix, mais nous voulons aussi maintenant la faire par nos services, explique Jérôme Taufflieb. L’objectif est que demain Easy Cash soit une enseigne intégrée dans la champ d’action des consommateurs au même titre que les magasins de vente classique même si nous restons évidemment sur notre créneau de l’achat d’occasion, et rien que l’achat d’occasion. »

 

Nouveau concept de magasins

 

Pour aider à cela, d’ailleurs, l’enseigne déploie depuis le printemps 2014 un nouveau concept de magasin visant à donner une image plus « premium » d’Easy Cash en particulier, et du marché de l’occasion en général. Cinq magasins arborent déjà les nouvelles couleurs de l’enseigne, désormais recentrée sur quatre catégories phare : le multimédia (30% du chiffre d’affaires), la culture et les loisirs (40% des ventes, dont 25% rien qu’avec les jeux vidéo), le luxe (bijouterie, maroquinerie : 15% du chiffre d’affaires) et l’électroménager (15% des ventes, essentiellement du petit électroménager). 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA