Marchés

Easy Scent diffuse ses huiles à froid

|

La marque de parfums d'ambiance crée un système pour assainir l'atmosphère intérieure et agir sur l'humeur des utilisateurs.

Lampe Berger commercialisera Easy Scent à partir d'avril. Ce nouveau concept consiste en une diffusion à froid des huiles essentielles, seule manière d'en conserver toutes les propriétés. Surfant sur un créneau porteur depuis une quinzaine d'années, la marque promet de faire du bien grâce aux vertus de « l'aromachologie ». Ces diffuseurs délivrent la juste dose d'huiles essentielles sans risque de saturation de l'air. Ils fonctionnent par intermittence avec des piles pendant quatre heures puis s'arrêtent automatiquement. À aucun moment les huiles ne sont chauffées, comme c'était le cas jusqu'à présent avec d'autres systèmes. Les recharges en forme d'étoile s'encastrent dans le diffuseur et parfument l'air avec une intensité constante et ce, jusqu'à cent cinquante heures. La gamme est composée de six diffuseurs (en forme de sphère, de galet ou de cube) et de sept parfums - deux sont censés relaxer, et cinq tonifier. Ce produit n'est pas destiné aux hypers, mais aux magasins de type jardineries, boutiques de décoration ou de senteurs, grands magasins. Avec un positionnement sélectif (46 E à 49 E le diffuseur ; 13,50 E la recharge).

« Easy Scent est un lancement majeur pour notre groupe, car si Lampe Berger bénéficie d'une forte notoriété, essentiellement liée au diffuseur à catalyse. Nous voulons qu'elle devienne une marque dont les consommateurs savent qu'elle recouvre différentes offres », argumente Philippe Lentz, président du groupe Berger, dont le chiffre d'affaires 2009 atteint 50 millions d'euros. 8,5 millions d'euros sont réalisés en France (+ 8 %), avec une répartition égale entre grandes surfaces alimentaires et spécialistes. L'entreprise organise désormais sa gamme en deux marques distinctes : Ambiances pour les hypers, Lampe Berger pour le circuit spécialisé.

Quel que soit le réseau de distribution, le potentiel des parfums d'intérieur reste élevé, 90 % des Français en achètent qu'il s'agisse de désodorisants, bougies ou diffuseurs divers. La marque prévoit de mettre en place 450 meubles présentant la gamme.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA