Echec des négociations entre Lactalis et les producteurs laitiers

|

Après la réunion qui s’est tenue hier entre Lactalis et les organisations de producteurs, aucun accord n’a été trouvé pour sortir de la crise laitière. Ce matin, Lactalis a décidé unilatéralement d’augmenter de 15 euros les 1 000 litres de lait passant à 271 euros. Les producteurs ne sont pas satisfaits.

Lactalis a décidé unilatéralement d'augmenter la tonne de lait de 15 euros
Lactalis a décidé unilatéralement d'augmenter la tonne de lait de 15 euros

Le dialogue est rompu. Au terme d’une réunion de 11 heures qui s’est finie dans la nuit de jeudi à vendredi entre les organisations de producteurs, les représentants de Lactalis et les médiateurs à la Maison du Lait à Paris, aucun accord n’a été trouvé pour la revalorisation du prix du lait. Après avoir proposé une hausse de 23 euros les 1 000 litres, refusée par les producteurs, le leader mondial a décidé unilatéralement d’augmenter de 15 euros la tonne de lait, à partir du 1er septembre, passant donc de 257 à 271 euros. Ce matin, les éleveurs, mécontents de l’échec de la négociation, bloquaient toujours le siège de Lactalis à Laval (Mayenne). Ces derniers affirment rester sur place tant que Lactalis n’aura pas cédé à leur demande de 290 euros les 1 000 litres.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter