Marchés

Éclosion de fleurs dans les collections printemps/été 2011

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Que toutes celles qui n'aiment pas les textiles fleuris renoncent de suite à être à la mode au printemps prochain. Car s'il est bien une tendance que devra suivre toute fashionista qui se respecte, c'est bien celle-là. Les fleurs vont se récolter par brassées, dans tous les styles et les couleurs. Pour définir ce que sera le vêtement tendance que l'on verra défiler dans toutes les rues de France - ainsi qu'en Europe -, imaginons une robe vaporeuse qui flirte avec les chevilles - elle peut aussi dévoiler les genoux - et dont le motif est un discret et frais parterre de roses, ou des grosses fleurs vives aux allures psychédéliques inspirées des seventies. Les victimes consentantes de la mode révèleront leur féminité dans le mouvement, la sensualité, la fluidité, voire la transparence, de leurs jolis oripeaux. Le printemps ne sera pas à l'heure des robes moulantes et plus affriolantes. Petit aperçu de cette tendance « flower power », largement visible, notamment, lors du salon Interselection, le rendez-vous du prêt-à-porter et des accessoires pour la distribution et les enseignes de mode, qui s'est déroulé du 3 au 5 novembre à Paris.

Version champêtre romantique

« Les tissus seront légers avec de la mousseline, du jersey ou d'autres mailles, sous réserve qu'elles soient fines. C'est en bougeant que l'on révélera la sensualité du corps grâce à l'ampleur des formes et au côté vaporeux des matières », assure Sylvia Meinsma, styliste prêt-à-porter féminin chez Carlin International. Il y aura beaucoup de roses, une espèce déclinée sur les textiles, mais aussi les accessoires, sacs et bijoux (ligne Bohème de Charlotte et Alexandre). Fraîcheur et féminité pour Palme, modernité pour le modèle mi-sarouel, mi-leggings de Coloris Paris, transparence pour la robe presque nuisette de Just Addict.

Inspiration troopicale

Les fleurs se conjugueront aussi à la profusion et à la gaieté de tons vifs, voire des impressions multicolores. Les créateurs valorisent une féminité libérée et teintée de frivolité par le choix des formes et des matières. Version Hawaïenne pour Smart and Joy, plus ethnique pour Palme.

Tendance seventies

Grand retour des années 70 et de la liberté qui a caractérisé cette époque, mais surtout pas en version « baba-cool ». À éviter, donc, les pulls tricotés, les formes avachies, les robes informes un peu « sacs ». Foulards, chapeaux et grands cabas fleuris auront en revanche leur place, en particulier chez Palme.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA