Ed ouvre ses deux premiers magasins Dia en France

|

La filiale de soft discount du groupe Carrefour a ouvert ce matin ses deux premiers magasins Dia en France, à Villeneuve-St-Georges (94) et à Mâcon (71). Quatre autres vont suivre d'ici à la fin de l'été, dont deux dès le mois prochain à Oyonnax et à Châlons-sur-Saône. Pour autant les dirigeants de la filiale française se refusent encore à dire si l’avenir des 920 magasins Ed aura pour nom l'enseigne Dia % et son logo d'un rouge très vif. « C’est un test », assure Bruno Pertriaux, le directeur exécutif de Ed.
A Villeneuve-St-Georges, l’assortiment a été très peu modifié par rapport à un magasin Ed classique - à l’exception de l’hygiène-beauté qui gagne 30 % de références – mais l’architecture, les mobiliers et l’implantation des rayons, ont eux été profondément revus. Faux plafonds, allée centrale, rayons plus ouverts, meubles froids en face-face pour les produits carnés, nouveaux mobilier pour le sec, tombeaux surgelés fermés, éclairage et isolation renforcés, nouvelle signalétique : « L’idée est de renforcer la modernité et surtout le confort clients, tout en proposant un tarifaire très compétitif », souligne le patron d’Ed. L’identité hard discount sera en effet beaucoup plus marquée avec une quarantaine de produits en promotion chaque semaine et des efforts de prix accrus sur les produits dits « sensibles ». Reste à savoir si ce modèle qui cartonne dans une Espagne en plein marasme générera des résultats suffisants en France pour supporter l’investissement nécessaire à la reconversion des quelques 770 magasins Ed dotés de parkings concernés. Les responsables se donnent 4 ou 5 mois « pour y voir clair ».

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter