[Edito] 60 ans d'innovations !

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
Yves Puget, directeur de la rédaction de LSA
Yves Puget, directeur de la rédaction de LSA© Laëtita Duarte

La rédaction vous conseille

Un journal qui vient à son heure. » Tels sont les mots d’Henry Toulouse, président de la centrale d’achats Paridoc, en octobre 1958, sur la première une de LSA. Oui, le magazine des professionnels du commerce et de la consommation, le vôtre, va fêter cette année ses 60 ans. Il n’est pas question de tomber dans la nostalgie avec photos en noir et remarques du style « c’était mieux avant ». Nous allons simplement nous efforcer de démontrer à quel point la distribution est en mutation perpétuelle.

Nous voulons nous souvenir de ces grands pionniers qui ont fait le commerce moderne (Leclerc, Fournier, Solal…) pour mieux affirmer que l’humain sera toujours crucial dans le développement de cette activité économique.

Nous voulons rappeler ces multiples lancements pour ­redire qu’il n’y a pas de croissance possible sans de grandes innovations, de la brique UHT en 1969 à Google Home en 2017.

Nous voulons revoir ces révolutions technologiques qui ont tout chamboulé sur leur passage, de la carte de paiement en France (1967) au paiement sans contact.

Nous voulons nous remémorer ces magasins qui ont défrayé la chronique pour mieux comprendre qu’aujourd’hui les concepts sont éphémères ou virtuels.

Nous voulons appréhender cette communication clients, qui est passée de l’affichage du prix au litre et au kilo (1980) aux réseaux sociaux ou aux chatbots.

Nous voulons comparer les publicités, de 1968 avec le premier spot télévisé au déferlement actuel sur internet.

Nous voulons saisir ces soubresauts des marques de distributeurs, entre les « produits libres » de Carrefour de 1976 et le recul actuel.

Nous voulons mieux analyser ces lois qui ont fait le commerce (de la circulaire Fontanet en 1961 à la loi de modernisation de l’économie de 2008) pour mieux constater que la distribution est aussi le résultat d’une réglementation.

Nous voulons voir comment ce commerce est passé de l’ancien au nouveau franc puis à ­l’euro avant de promouvoir le bitcoin.

Nous voulons décortiquer l’organisation des enseignes, du monoformat à l’omnicanal en passant par le multicanal.

Sans oublier d’adapter notre vocabulaire, de la tête de gondole des années 80 au category management des années 90 pour arriver au MVP (minimum viable product) actuel.

C’est pourquoi, chaque semaine, tout au long de 2018, nous évoquerons un événement qui a fait date (lire p. 49) tout en vous réservant quelques surprises au fil de l’année. L’idée, encore une fois, n’étant pas de se retourner vers le passé avec nostalgie, mais de comprendre que, si tout va de plus en vite, le passé reste une inépuisable source d’inspiration. Avec ce drôle de paradoxe : en 2017 Alibaba parlait de « new retail » lorsqu’il évoquait des magasins alors que, dès 1967, deux universitaires américains annonçaient « la prochaine révolution du commerce » avec… l’ère des télécommunications.

ypuget@lsa.fr @pugetyves

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2488

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA