Eduquer à la consommation, un nouvel enjeu pour les parents [Etude]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

INFOGRAPHIE Pour la troisième édition de son baromètre, le label Approuvé par les Familles pointe une évolution du comportement des familles dans leur consommation. Si l'épanouissement de leur enfant reste la priorité des parents, ces derniers mettent également en avant un nouvel aspect de leur rôle éducatif : initier les enfants à la consommation. 

Pour la troisième année consécutive, le label Approuvé par les Familles a sondé les foyers français sur leur rapport à la consommation avec leurs enfants.
Pour la troisième année consécutive, le label Approuvé par les Familles a sondé les foyers français sur leur rapport à la consommation avec leurs enfants. © Approuvé par les Familles

Et si apprendre à consommer était l'un des nouveaux rôles des parents d'aujourd'hui ? C'est, en tous cas, l'un des enseignements de la troisième édition du baromètre Approuvé par les Familles. Réalisée en août dernier par l'institut Junior & Co auprès d'un échantillon de 595 parents d'enfants âgés de 6 à 12 ans, l'étude montre ainsi que la consommation fait aujourd'hui partie des enjeux éducatifs que s'assignent les parents. "Aujourd'hui, les familles ne se définissent plus selon la composition de leur foyer mais par leur manière de consommer. C'est une évolution majeure dévoilée par notre baromètre", expose Isabelle Mazarguil, fondatrice du label Approuvé par les Familles.

Cocoon, connectés et conso

Trois profils de familles émergent. Principale catégorie regroupant 70% des familles, les "cocoon" veulent privilégier le temps passé ensemble : ils organisent ces moments partagés et voient la consommation comme un levier pour y parvenir. Les "connectées", qui représentent 13% des familles, partagent avec leurs enfants une passion commune pour les nouvelles technologies, utilisées comme des moyens de partage, de communication et de jeu. Dernière catégorie, les "conso" (17% des foyers) sont plus traditionnelles dans leur rapport à la consommation, aimant tester des nouveaux produits et partager des moments de shopping ensemble. "Ils sont plus tournée vers le plaisir de consommer quand les "cocoons" mettent la consommation au service d'un objectif éducatif", explique Isabelle Mazarguil.

Ainsi, dès l'âge de sept ans, les enfants sont informés du coût des dépenses les concernant. En moyenne, 68% des parents déclarent que leurs enfants savent le coût des produits achetés pour eux. L'enfant est surtout impliqué dans la consommation en tant que prescripteur... même s'il décide rarement des achats tout seul : les équipements pour les activités extra-scolaires sont la catégorie sur laquelle les enfants sont le plus décisionnaires, à 9% seulement.

Des enfants épanouis... et des consommateurs avertis

Si 63% des parents citent l'épanouissement et l'équilibre personnel de leur enfant comme leur priorité éducative numéro un, initier leur progéniture à la consommation est aussi devenu un enjeu éducatif.  "Les parents s'assignent désormais pour rôle d'enseigner leurs enfants comment consommer. Et la salle de classe, c'est le magasin !" souligne Isabelle Mazarguil. Faire les courses est également vu comme un moment de partage entre petits et grands : un moment d'échange où l'on se fait plaisir tout en rappelant les bases d'une consommation raisonnée et responsable.

Faire les courses, nouvelle sortie "éducative" pour les familles

Si les enfants sont moins impliqués dans les courses en ligne - une activité plus difficile à partager en famille - ils accompagnent très souvent leurs parents dans les sorties shopping. Les magasins le plus fréquentés par les parents avec leur enfant sont fort logiquement les points de vente de vêtements et de chaussures (essayage oblige), suivis par les magasins d'équipement pour l'école et les activités extra-scolaires. Surprise du cadeau oblige, les enfants ne sont que 13% à toujours accompagner leurs parents dans les magasins de jouets.  

Consommer malin... et français

Pour les parents sondés, la visite d'un magasin est l'occasion d'apprendre à leurs enfants à consommer malin, notamment en leur expliquant comment comparer les prix de produits similaires. Mais c'est aussi une opportunité pour leur enseigner à privilégier les produits fabriqués en France et à savoir dépenser son argent de poche à bon escient.

Les vêtements, jouets et sorties principaux budgets de dépense pour les enfants

Au final, le budget moyen des familles pour les achats de leur enfant s'établit à 800€ par an et par enfant. "L'habillement, les jouets et les sorties représent à eux-seuls 410€ par an", pointe Isabelle Mazarguil. C'est aussi les catégories sur lesquelles l'enfant est le plus fortement impliqué, les "parents se réservant les postes "éducatifs" comme le choix de l'alimentation ou des produits d'hygiène", poursuit la fondatrice du label.

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA