Marchés

« Efficaces ou remboursés »

|

En partenariat avec TNS Sofres, TF1 publie une étude mesurant la mémorisation de 70 écrans et 853 spots diffusés sur les chaînes hertziennes et la TNT, réalisée par téléphone auprès de 1 500 personnes de plus de 15 ans.

LSA - Quelles sont les conclusions de votre étude ?

M. H. - Nous avons identifié trois principaux leviers pour améliorer l'impact. Le premier est la notoriété : plus une marque est connue, mieux sa pub est retenue. Le deuxième est la puissance des écrans : les téléspectateurs mémorisent mieux les spots diffusés dans les écrans les plus puissants, notamment en début de soirée, car ils sont plus nombreux au sein d'un même foyer à voir le message. Enfin, l'historique des investissements en télé : plus un annonceur a été présent sur ce média, plus sa pub a de l'impact.

LSA - Comment s'assurer du retour sur investissement ?

M. H. - Pour baisser les coûts, certains annonceurs choisissent des écrans faibles et achètent du GRP* au kilo ! Mais la vraie rentabilité se mesure sur les ventes. Depuis plusieurs années, nous quantifions l'impact de la télé sur les ventes avec TNS Worldpanel. C'est pourquoi nous offrons dans nos conditions 2010 une garantie de compétitivité : si nos écrans sont plus chers au coût GRP sur la qualité achetée que ceux de nos concurrents, nous remboursons la différence !

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter