Eldorauto parie sur la franchise

Ambitionnant un parc de 100 points de vente en France et une implantation à l'étranger, Eldorauto adapte sa stratégie en conséquence.

Depuis un an, on avait tendance à assimiler Eldorauto à son seul point de vente parisien, avenue de la Grande-Armée. Un vaisseau amiral qui, depuis son ouverture, nourrit toutes les rumeurs, essentiellement malveillantes. Les annonces du 6 novembre marquent sans doute le début d'une ère nouvelle et prouvent en tout cas que le dynamisme est toujours là.

Premier point : des Eldorauto franchisés devraient voir le jour en France, dès l'an prochain, sans exclure la possibilité de voir d'autres magasins en propre ouvrir, probablement cantonnés à la région parisienne. Des projets qui justifient sans doute la deuxième annonce : une augmentation de capital de 12 millions d'euros. Le groupe Lagardère ne souhaitant pas accroître sa participation, c'est le holding espagnol Sacresa (qui construit notamment des centres commerciaux) qui entre dans le groupe.

Une arrivée liée au troisième projet annoncé : développer un réseau de franchisés en Espagne et au Portugal, via une société commune détenue à parts égales avec Sacresa. Pour Gilbert Wahnich, PDG, l'objectif à terme reste clair : parvenir à une couverture totale du territoire français. « Avec une centaine de magasins, poursuit-il, je ne vois pas comment les constructeurs pourraient refuser de nous livrer des véhicules. » Car le but reste bien la vente de voitures neuves. « Depuis le début, les Eldorauto occupent 4 000 à 4 500 m2 parce qu'ils ont été conçus, dès lors que la réglementation européenne le permet, pour ajouter la voiture à leur offre », martèle Gilbert Wahnich. Tout en rappelant qu'il présida un temps aux destinées de la Fnac, il ajoute : « Il y a vingt ans, Sony ou Philips refusaient d'être vendus par des distributeurs multimarques. Aujourd'hui, ils sont demandeurs. Il me semble logique que l'automobile évolue de la même façon. »

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1790

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous