Eléctrodomestique : Findis poursuit sa consolidation en rachetant Rozier

|

Sur les marchés « difficiles » - doux euphémisme – de l’électroménager et de l’image & son, l’heure est aux rachats, pour grossir et s’assurer ainsi un peu plus de force…

Findis logo

C’est ainsi que le groupe Findis annonce racheter la société Ronzier, grossiste installé à Bordeaux.

Solidement implantée dans sa région, Ronzier, qui a réalisé 15 millions d’euros de chiffre d’affaires, emploie 28 personnes. Une manière, pour le groupe Findis, de continuer sa croissance, 18 mois après avoir racheté le groupe Cocélec, qui pesait alors 125 millions d’euros de chiffre d’affaires.

 

230 millions d'euros de chiffre d'affaires

« Dans le contexte actuel, l’intégration autour d’un acteur leader permet de pérenniser l’activité des sociétés reprises. La consolidation en cours renforce le potentiel du commerce de proximité », précise Frédéric Jumentier, président de Findis. Lequel ajoute que cette stratégie va se poursuivre « dans les années à venir ».

Findis, au gré de ses différentes opérations de rachats, est maintenant devenu un acteur important du secteur avec ses 230 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2012. Le groupe exploite et fournit pas loin de 1000 magasins sous les enseignes Extra, ProxiConfort, BlancBrun, Domial et Cuisine Plaisir.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message