Marchés

Electroménager: retour aux bonnes années !

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

BILAN Les ventes d’électroménager ont progressé de +1,4% en 2014, signant le retour à des niveaux de croissance que le marché n’avait plus enregistré depuis 2010. Mieux : le gros comme le petit électroménager sont en hausse. Résultats en détail.

Les ventes d'électroménager ont progressé de 1,4% en 2014. C'est l'un des rares marchés des biens d'équipement en hausse.
Les ventes d'électroménager ont progressé de 1,4% en 2014. C'est l'un des rares marchés des biens d'équipement en hausse.

Un quasi-effacement de la baisse : alors qu’en 2013, le marché de l’électroménager (7,6Mrds €) avait limité la casse avec une baisse de "seulement" 1,5%, le millésime 2014 aura permis de contrebalancer avec une hausse des ventes de petits et gros appareils de 1,4%. "2014 signe le retour des bonnes années", souligne Gérard Salommez, président du Groupement interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager (Gifam) et de Seb France. Dans l’univers quelque peu sinistré des biens d’équipements, cette hausse place même l’électroménager comme deuxième plus forte hausse après les télécoms (+18,9%) et avant l’automobile (+0,3%)… 

Retour à la croissance après trois années moroses

De fait, le marché français de l’électroménager n’avait pas connu une telle hausse depuis 2010 : 

 

Le blanc s’inscrit enfin dans le vert !

Après une année 2013 difficile (-2,4% en valeur et -1% en volume), le gros électroménager revient en positif avec une hausse des 3% en volume et de 1,1% en valeur. Seul indicateur encore et toujours à la baisse : le prix moyen de vente des appareils continue à reculer et s’établit désormais à 337€). La pose-libre, qui représente 68% des ventes, retrouve du dynamisme (+3,4%). Les ventes d’appareils encastrables progressent de 2%. Les MDD, en hausse de 1,1 point en 2014, s’arrogent désormais 14,6% des ventes contre 79,9% pour les grandes marques.

 

Le petit électroménager a toujours la cote

Pour les petits appareils, l’année 2014 aura finalement été moins contrastée que le millésime 2013 - où, encore chahuté par le contrecoup de la grosse activité promotionnelle de 2012, les ventes avaient reculé en volume. Le bilan de l’an dernier montre une nette progression des volumes (+3%) et du chiffre d’affaires (+2%) avec un prix moyen de vente de 59€, globalement stable. Sur les seules ventes des fabricants adhérents au Gifam, les ventes ont même fini l’année 2014 en hausse de 4,2%... La preuve, s’il en était besoin, que le marché des petits appareils reste un marché de marques et d’innovation. Conséquence logique, les ventes de MDD ont, elles, reculé de 0,2 point en 2014 pour atteindre 7% des ventes en valeur.

Une année 2015 sous le signe du… connecté !

Décidément, le connecté concentre toute l’attention des marchés non alimentaires. Après les produits high-tech, c’est au tour de l’électroménager de se tourner vers ce nouvel Eldorado. Le Gifam mise ainsi sur l’arrivée cette année des premiers appareils connectés sur le marché français – et donc dans les foyers. A condition, bien sûr, de trouver quelles fonctionnalités pratiques à apporter aux utilisateurs. Selon une étude Gifam/Toluna : les Français attendent principalement des appareils connectés une meilleure gestion de leurs usages, un gain de temps et des économies d’énergie. Autant de services bien concrets !

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA