Embellie dans les centres commerciaux français

|

Les centres commerciaux français, affectés par la baisse de la fréquentation et de la consommation pendant la crise, se portent mieux, explique Jean-Michel Silberstein, délégué général du Conseil national des centres commerciaux (CNCC). « Les tendances sont devenues positives en termes de chiffres d'affaires, depuis pratiquement cinq à six mois », indique-t-il. Selon lui, d'ici un an, les chiffres seront revenues à ceux d'avant la crise. Ceux qui tirent le mieux leur épingle du jeu sont les centres commerciaux de proximité, qui nécessitent des déplacements moins importants, et les grands centres commerciaux régionaux qui justifient un déplacement assez loin par leur offre commerciale, analyse le CNCC. Les centres commerciaux créés récemment ont été plus impactés par la crise que les autres. En effet, en période de crise, "le consommateur a moins envie de découvrir des choses", explique-t-il. Selon lui, ces centres devraient mettre cinq ans pour trouver leur vitesse de croisière, contre trois ans auparavant. Les centres commerciaux français recensent environ 250 millions de visites par mois et réalisent un chiffre d'affaires « aux alentours de 10 milliards d'euros par mois », selon le CNCC.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter