EMI Music France licencie

|

BRÈVESRetombées sociales de la chute des ventes de disques face au numérique : la filiale française du groupe britannique supprime 60 postes sur 281 en France.


Sur 281 postes dont dispose Emi Music France, 60 postes seront supprimés. Cette mesure de la direction de la filiale française du groupe britannique est consécutive à la chute des ventes de disques, diminuée d'un quart depuis 2003.

Avec un chiffre d'affaires 2005-2006 de 216 millions d'euros, EMI Music France vise à réduire ses coûts de 5,5 millions d'euros.

A lire aussi
Le disque de nouveau en crise en 2006
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter