En Belgique, Colruyt rationne les achats d'huile et de farine

En Belgique, dans le contexte de la guerre en Ukraine, certaines enseignes prennent déjà des mesures pour limiter les achats de certains produits. C'est le cas notamment de Colruyt, qui rationne depuis vendredi 18 mars 2022 les achats d'huile et de farine.

Partager
En Belgique, Colruyt rationne les achats d'huile et de farine
Si des hauses de prix sont hélas à craindre, les ruptures ne sont pas encore l'ordre du jour... sauf si tout le monde se précipite.

«Huile et farine, maximum deux pièces par client», tel est l'écriteau que des clients de Colruyt en Belgique peuvent trouver. «Ça rend les gens un peu plus raisonnables. Les rayons sont vides, car les gens sont un peu paranos et ont peur de tout. Donc ils font des stocks, comme en temps de guerre. Cinq paquets, cinq bouteilles… Ils ne pensent qu’à eux », raconte une cliente sur le site Rfi, qui ajoute «Ces derniers jours, les chaînes de supermarché ont pourtant assuré qu'il n'y avait aucun problème d'approvisionnement. Mais il est difficile de lutter contre la peur. Les clients craignent la pénurie et la hausse des prix, regrette Yann : « Les gens se ruent sur des produits de première nécessité qui finalement vont tous se retrouver à la poubelle dans six mois, car personne ne les aura utilisés. La farine, on va la retrouver dans la poubelle dans un an, car il y aura des vers dedans, car personne n’aura fait de gâteau. »

On peut craindre la même panique inutile en France. Car comment penser une seule seconde qu’une guerre déclarée il y a quelques semaines en Ukraine génère déjà des ruptures en magasins?. Il s’agit donc simplement d’un mouvement de panique de consommateurs un peu trop zélés. Les mêmes qui, il y a deux ans, avaient quasiment acheté en une seule visite en magasin l’équivalent d’un an de consommation de pâtes. En résumé, si des hauses de prix sont hélas à craindre, les ruptures ne sont pas encore à l'ordre du jour... sauf si tout le monde se précipite. Ne pas confondre des clients qui se précipitent dans les rayons créant des ruptures en magasins avec des usines qui ne peuvent pas "tourner" en raison d'un manque de matières premières. Pour l'instant, nous n'en sommes qu'à la première idée et au printemps 2020, avec le premier confinement Covid-19, industriels et distributeurs ont démontré qu'il existait bel et bien plusieurs mois de stock. Autrement dit, si pénurie il doit y avoir en raison de la guerre en Ukraine ce sera dans quelques mois (avec des prochaines récoltes très faibles ou inexistantes en Ukraine) et absolument pas dans les jours qui viennent. Il n'y a donc aucune raison de se précipiter en magasins. Sauf peut-être pour ceux qui veulent se constituer des stocks spéculatifs en raison de l'inflation...

Sujets associés

NEWSLETTER Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS

Tous les événements

Les formations LSA CONSO

Toutes les formations

LES SERVICES DE LSA CONSO

Trouvez les entreprises de la conso qui recrutent des talents

HAYS

Ingénieur commercial ENR H/F

HAYS - 07/02/2023 - CDI - Millau

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par
LSA

ARTICLES LES PLUS LUS