Concepts de magasins

En direct de New York : nos 10 magasins coup de cœur

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dossier En marge du Retail's Big Show 2015 de la NRF, qui se tenait du 10 au 14 janvier, LSA mène un vaste "retail tour" dans New York, en partenariat avec l’éditeur de logiciels dédiés au retail, Aurea. Ensemble, nous avons visité plus de 80 magasins, ouverts ou rénovés dans l’année. En attendant davantage de détails dans de prochaines parutions, LSA vous livre ses coups de cœur d’une année 2015 riche en surprises, voire en révélations. Aperçu de notre top 10 en images.

Normal, le concept qui décoiffe en ce moment à New York avec ses oreillettes 3D à prix unique. Ça sent le succès.
Normal, le concept qui décoiffe en ce moment à New York avec ses oreillettes 3D à prix unique. Ça sent le succès.

A New York, notre sélection des nouveaux concepts de magasins les plus intéressants mêle les grandes tendances du moment dans une ville qui constitue un incomparable laboratoire du commerce : des magasins spectaculaires qui font une large place à l’art, mais aussi à la fabrication en live, aux ateliers installés au cœur des points de vente, aux technologies et aux réseaux sociaux. "Cette année plus que jamais, les concepts store newyorkais illustrent le retour aux fondamentaux du commerce : de l’humain, du conseil, de l’expertise, de la spécialisation et une juste dose de technologie et de digital, mais uniquement au service de l’usage et de l’expérience client", commente Mike Hadjadj, vice-président marketing Europe d'Aurea.

10. Uniqlo joue la carte du Moma

Le magasin Uniqlo de la 5e avenue a encore innové cette année avec un partenariat noué avec le fameux musée d’art moderne de la ville, le Moma. Ce partenariat lui permet de proposer une offre impressionnante de produits inspirés de quelques-uns des grands artistes exposés par le musée : Keith Haring, Andy Wharol, Jean Michel Basquiat… qui donne une nouvelle dimension au magasin.
L’offre inspirée du Moma est déployée sur une grande partie du premier étage de cet immense magasin de 5000 m² qui sait très bien jouer de cet espace, alternant des zones chaudes d’offres très denses et extrêmement colorées, avec des zones plus calmes et aérées. Une œuvre d’art contemporain à lui tout seul.

9. Restoration Hardware tout en symétrie et en conseils

Cette enseigne de meubles plutôt haut de gamme constitue l’une des très belles surprises de notre retail tour. Elle propose un magasin étonnant près de Flat Iron sur 3 étages qui exploite avec une science consommée le principe de symétrie dans chaque espace du site, les salons et les chambres à coucher se font face, les meubles sont couplés deux à deux, donnant une vraie cohérence à l’ensemble.
Autre réussite : des vendeurs aux petits soins qui accompagnent leurs clients, tablettes à l’appui, dans leurs choix, même si le service et l’écoute sont une constante dans tous les magasins de Big Apple et constituent une vraie surprise pour un Français plus habitué à des vendeurs revêches qu’à un personnel sympa, souriant et très compétent.

8. Galeria Melissa NY ou l’art au service du commerce

Créée en 2012, l'enseigne Galeria Melissa NY ne vend que des chaussures en caoutchouc et change de décor (d'artistes en fait) tous les 3 mois. Cela en fait un magasin mixte, entre galerie d’art et boutique chic, du plus bel effet. Une fois la porte franchie on s’y sent bien. La petite odeur de bonbon qui vous accueille (la plupart des concepts visités ont visiblement travaillé leur marketing olfactif avec la plus grande attention) et la série d’œuvres très colorées exposées à l’entrée y sont sans doute pour beaucoup…
Pour le reste rendez-vous dans quelques semaines avec un nouveau décor. Quelle belle idée en tout cas de renouveler sa copie régulièrement pour surprendre ses clients.

7. Harman, le son en majesté

Chez le spécialiste du son installé sur Madison les écrans se font interactifs avec une table digitale pour rechercher ses produits, en fonction des styles de vie notamment, ou encore une formidable table d’écoute pour casques, une sorte de « lab » ou de bar à casques. On y trouve aussi un cube acoustique pour écouter sa musique dans un isolement complet. "Great" comme disent les Américains, Géant quoi !

6. Under Armour, l’enseigne de sport qui monte

Le rayon chaussures au sous-sol est un bijou avec un mobilier en bois et de nombreux fauteuils intégrés pour essayer des baskets aussi colorées que confortables. La marque connaît une croissance fulgurante et vient de prendre la place de numéro deux américain à Adidas

5. Rebecca Minkroft surfe sur les vitrines interactives d’ebay

Le lieu pourrait ressembler à un magasin de mode branchée et chic assez classique s’il n’y avait en son sein ce fameux miroir interactif doublée de cabines elles même interactives qui ont fait sensation à lors du retail big show 2015 organisé par la fédération américaine du retail, le NRF. Ces outils développés par Ebay Enterprise sont bluffant, le client peut choisir ses articles, sa taille, se les faire porter dans une cabine tout en commandant un café ou un thé et ensuite continuer son essayage en s’appuyant sur la vitrine interactive de la cabine où il retrouvera la recherche entamée dans le magasin…
L’enseigne qui ne compte que deux magasins, à New York et San Francisco, va ouvrir un troisième site à Los Angeles. Durant salon de la Nrf, les responsables d’Ebay se disaient très optimistes sur le développement de cette technologie encore à l’état de pilote mais dont les coûts pourraient baisser assez vite, avec un prix estimé de 5000$ par exemple pour un miroir en cabine.

4. T2 redonne des couleurs au thé


Ce concept de magasin de thé d’origine australienne a également fait un gros buzz à New York durant le salon. Tout en orange et en couleurs flashys, il rompt avec bonheur avec les codes sombres des principales enseignes du marché. Les petites boîtes carrées et oranges qui accueillent les quelques 200 références de thés de l’enseigne forment un superbe mur sur l’un des côté de la boutique qui n’est pas sans rappeler ceux composés dans les boutiques Nespresso.
T2 propose également une large gamme d’articles pour faire et boire le thé, eux aussi fun et colorés, désacralisant une tradition que beaucoup d’usagers ne considèrent pas forcément comme un art, le thé… Bien vu. Vivement son arrivée en France !

3. The Apartment révolutionne le showroom

"The apartment" est l'étonnant concept du pure payer the Line. Le site a aménagé un appartement dans Soho où il propose toute son offre en ligne présentée comme dans un appart ; cuisine, ustensiles, tableaux, meubles, déco, vêtement, linge de maison, cosmétiques… Tout est à vendre, tableaux compris. The « apartment » n’est ouvert au public que deux jours par semaine, le reste du temps, ce sont des personal shopper qui reçoivent les clients sur rendez-vous. Le tout donne à la fois un côté exclusif mais en même temps simple et chaleureux (on vous reçoit chez vous) très réussi et différent des shows room souvent figés et froid.

2. Peloton fONCE sur le vélo d’appartement


L’entreprise créée il y a quelques mois a déjà ouvert plusieurs boutiques à Manhattan. Elle surfe sur l’activité physique à succès du moment, le vélo d’appartement fitness en vendant un modèle unique de ce type de vélo (1.999$) avec une tablette ou les cyclistes de salon peuvent suivre leurs performances mais aussi et surtout des cours diffusés en direct sur internet depuis le studio du principal magasin de l’enseigne, non loin de Flat Iron.
Ce magasin propose un coin café et une offre de vêtements et chaussures au nom de l’enseigne qui annonce avoir déjà vendu un peu plus de 2000 vélos en 3 mois.

1. Normal chouchoute vos oreilles et vos tympans

Bluffant ! Ce concept hyper spécialisé propose des écouteurs et rien que des écouteurs, mais sur mesure, au prix unique de 199$ dans une étonnante boutique design où l’on voit, derrière une immense baie vitrée, le laboratoire où sont fabriquées les précieuses oreillettes avec des imprimantes 3D.

Le son et le confort sont exceptionnels selon les personnes qui ont tenté l’expérience. Le process est très simple : le vendeur prend l’empreinte avec une application dédiée sur un simple smartphone, le client choisi les couleurs des oreillettes, la longueur du câble il paye sur la tablette et le tour est joué, il n’a plus qu’à venir chercher ses écouteurs sur mesure dès le lendemain ou se les faire livrer. Ouvert en août le magasin aurait déjà vendu plus de 6000 écouteurs selon l’un des vendeurs. Normal on vous dit…

Et toujours du spectacle !

Last but not least, pour le fun, impossible de ne pas vous montrer deux théatralisations particulièrement réussies. La première est la tête de mort réalisée en Converse dans le flagship désormais bien connu de la marque à Soho. Elle fait face au fameux drapeau américain qui symbolisait le magasin lors de son inauguration il y a trois ans. 

Second élément de décor particulièrement spectaculaire, la véritable rame de métro new-yorkais qu'Asics a placé dans son tout dernier flagship à New York, toujours plus fort...

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA