Marchés

En quête de valorisation

|

Sur ce marché, l'innovation passe surtout par la forme : les contenants micro-ondables, box en tête, fleurissent dans les rayons. Côté contenu, les industriels travaillent le haut de gamme et le terroir.

William Saurin repositionne son offre premium en remplaçant sa gamme Cuisine de Pays par 1898 au packaging habillé de noir et d’or.
William Saurin repositionne son offre premium en remplaçant sa gamme Cuisine de Pays par 1898 au packaging habillé de noir et d’or.

Les plats cuisinés ambiants sortent de la boîte : assiettes, cocottes, cups (ou timballes) se développent en linéaire. « Les formats micro-ondables connaissent un important essor. L'assiette s'essouffle un peu mais les cups, inspirées des box du rayon frais, et les conditionnements destinés davantage à une consommation au dîner, comme les cocottes, progressent fortement », confirme un industriel du secteur. Autant de nouveaux relais de croissance pour ce marché, très mature.

LES DATES

  • SEPTEMBRE 2011 Raynal et Roquelaure lance un plan de merchandising, baptisé « Clair ».
  • FÉRVIER 2012 Barilla s'implante en plats cuisinés avec des assiettes micro-ondables et bi-compartimentées.
  • SEPTEMBRE 2012 Carrefour lance la première MDD sur le segment des box en ambiant

En effet, si les ventes de plats cuisinés continuent à progresser en valeur, les volumes se sont tassés entre juillet 2011 et juin 2012, accusant un recul de 0,8%. Une baisse à relativiser au regard de la chute de 2,7% des plats cuisinés surgelés : « Malgré la crise, les plats appertisés restent attractifs pour les consommateurs grâce à leurs prix accessibles et leur offre proposant de nombreuses recettes traditionnelles mijotées, difficiles à réaliser chez soi », analyse un fabricant.

Des petits prix... qui montent

En valeur, le marché progresse de 3%. Les prix moyens augmentent encore plus rapidement, à + 3,8% sur un an à fin juin 2012. La conséquence du renchérissement des matières premières, en particulier de la nourriture pour le bétail, qui reste une partie importante des coûts d'élaboration de ces produits, souvent très carnés. Pour autant, cette augmentation des prix, qui s'est surtout manifestée sur les étiquettes des produits à marques propres, ne dessert pas vraiment le rayon : « Les prix moyens étant déjà bas, les consommateurs se tournent peu vers les MDD et encore moins vers les premiers prix. Ils préfèrent payer quelques centimes de plus pour s'offrir la marque. Et c'est peut-être encore plus vrai depuis la crise : pour une différence minime, on s'offre un petit plaisir », souligne un industriel du secteur. Du coup, les fabricants n'hésitent pas à revisiter leurs classiques à la recherche d'un meilleur effet qualité/prix. Ainsi, William Saurin a rhabillé ses gammes premium avec des tons chics, noir et or.

LES TENDANCES

  • Les grands formats Les box ou boîtes XXL se multiplient en rayon.
  • Vive le micro-onde Les formats micro-ondables sont en vogue, notamment les « cups » inspirées des box du rayon frais.
  • Le premium en hausse Les ventes de références haut de gamme progressent.

La marque a également étendu sa gamme de cocottes avec des plats d'inspiration méditerranéenne, plus riches en légumes. Si les conditionnements pouvant être passés directement au four à micro-ondes se développent, c'est surtout le segment des cups (ou timballes) sur lequel on observe le plus fort dynamisme, avec l'arrivée cet automne de la première marque propre sur cette catégorie, signée par Carrefour. Une véritable consécration pour ce format pratique et nomade !

LES CHIFFRES

  • 0,95 Mrd€ Le chiffre d'affaires
  • + 3% L'évolution en valeur
  • - 0, 8% L'évolution en volume 


Données en CAM arrêté à fin juin 2012, évolution vs même période 2011

Source: SymphonyIRI

Des grands formats pour les gourmands

Cependant, à l'opposé de ces conditionnements individuels, les fabricants réexplorent les grands formats pour capter une clientèle plus jeune, en particulier les adolescents et jeunes adultes. Pour cela, les formats XXL se renforcent en linéaire, avec des recettes inspirées de la « world food », comme des raviolis sauce barbecue ou des wings de poulet. Ça change du cassoulet !

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message